Khach (mets)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Khach.
Du khach.

Le khach, khash (en arménien Խաշ, en azéri Xaş), kashi en géorgien ხაში, kaleh pacheh (en persan کله ‌پاچه, en turc kelle paça) ou pacha (en arabe باجة, en bulgare Пача) est un mets traditionnel d'Arménie, d'Afghanistan, d'Azerbaïdjan, de Bulgarie, d'Iran, d'Irak, de Géorgie et de Turquie. Il était consommé jadis par les classes laborieuses mais est aujourd'hui un plat recherché dans les classes privilégiées.[réf. nécessaire]

Origine[modifier | modifier le code]

Selon certaines sources, le plat est d'origine asiatique ou caucasienne ; il existe une version par pays, et parfois plusieurs : elles varient en fonction des ingrédients (boeuf, veau, voire agneau), des épices utilisées et des détails de préparation[1].

Selon d'autres sources, le plat est d'origine musulmane et était consommé à l'occasion des fêtes[2].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un bouillon préparé à base de pieds, de tête, jarrets, de queues de veau et parfois de tripes de bœuf ou de veau dans lequel on émiette du pain, le lavach[3].

Consommation[modifier | modifier le code]

Les Arméniens, les Géorgiens et les Turcs y ajoutent de l'ail et du vinaigre et le mangent « le lendemain matin de fêtes bien arrosées »[4]. En Arménie, il est consommé avec de la vodka[5]. En Géorgie, il est consommé avec du vin[6].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « khash » vient de l'arménien khashel, verbe qui signifie bouillir[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ka) Rogor : "როგორ მოვამზადოთ ხაში (ძროხის)" Comment préparer le khashi de boeuf, 7 février 2018
  2. (en) Georgian Journal : "Khashi - Georgian hangover remedy"; 3 février 2015
  3. « Arménie : Une soupe de gros sabots », sur Nouvelles d'Arménie Magazine, (consulté le 10 février 2010).
  4. Henri Dorion et Arkadi Tcherkassov, Le russionnaire: petite encyclopédie de toutes les Russies, Multimondes, Sainte-Foy, 2001, 404 p. (ISBN 2-89544-010-7), p. 132.
  5. (en)Armenian Food: Fact, Fiction & Folklore, Irina Petrosian et David Underwood. Lire en ligne.
  6. (ka)Marani : "ხაში", 7 février 2018
  7. (en)Armenian Food: Fact, Fiction & Folklore, Irina Petrosian et David Underwood. Lire en ligne.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :