Kfar Etzion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kfar Etzion
Kfar Etzion 1947.jpg
Nom local
(he) כפר עציוןVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Région géographique
Judée-Samarie (en)
Conseil régional
conseil régional du Gush Etzion (en)
Altitude
955 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 071 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation

Géolocalisation sur la carte : Palestine (administrative)

(Voir situation sur carte : Palestine (administrative))
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Point carte.svg

Kfar Etzion (כפר עציון) est un kibboutz israélien situé en Judée entre Jérusalem et Hébron. Initialement établi en tant que Migdal Eder (מגדל עדר) in 1927 par des immigrants juifs yéménites, il fut abandonné en 1929 à la suite des émeutes de 1929 en Palestine. Il fut rétabli en 1934 puis à nouveau abandonné en 1939 à la suite de la Grande Révolte arabe de 1936-1939 en Palestine mandataire.

En 1943, Kfar Etzion fut réinstallé pour la troisième fois avec plusieurs implantations formant le Bloc d'Etzion ou Goush Etzion.

Il fut le site de plusieurs batailles pendant la guerre israélo-arabe de 1948. Il tomba le et fut le siège du massacre de 250 Juifs[1].

Après la guerre des Six Jours, les habitants de Kfar Etzion y retournèrent et construisirent de nouvelles maisons. Aujourd'hui, Kfar Etzion comporte un musée qui retrace l'histoire du Bloc d'Eztion, dans le centre des visiteurs où on peut voir une présentation multimédia très émouvante sur le massacre des juifs réfugiés dans un bunker dont les vestiges sont visibles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Motti Golani, Adel Manna, Two Sides of the Coin : Independence and Nakba 1948: [English - Arabic], Institute for Historical Justice and Reconciliation, (ISBN 9789089790835, présentation en ligne)