Keyser Söze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keyser Söze
Personnage de fiction apparaissant dans
Usual Suspects.

Origine Turque
Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité Criminel
Famille Veuf

Interprété par Kevin Spacey
Scott B. Morgan
Voix Jacques Bonnaffé (VF)
Films Usual Suspects

Keyser Söze est un personnage fictif du film Usual Suspects (1995), écrit par Christopher McQuarrie et réalisé par Bryan Singer.

Description[modifier | modifier le code]

Keyser Söze est un criminel dont la cruauté et l'influence sont devenues mythiques parmi les forces de l'ordre et les criminels eux-mêmes, doutant de son existence, voire la niant. Le spectateur est amené à comprendre que Roger « Verbal » Kint est un pseudonyme de Söze. Roger « Verbal » Kint est interprété par Kevin Spacey et Keyser Söze, apparaissant en flashback, par Scott B. Morgan.

Dans le film, Keyser Söze est harcelé par une bande rivale de Hongrois en Turquie, qui ont fait irruption dans sa maison, ont violé sa femme et menacent ses enfants. Plutôt que de voir sa femme et ses enfants tomber aux mains de ses ennemis, Keyser Söze les tue lui-même, puis exécute tous les membres de la bande (sauf un, qui est chargé de répandre la nouvelle). Enfin, il pourchasse et élimine tous leurs proches.

Une des phrases les plus célèbres du film, prononcée par Verbal Kint, est : « Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas ». Elle ressemble[1] à une phrase issue du Joueur généreux de Charles Baudelaire (« La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »[2]), et sert à faire comprendre l'une des idées principales à propos du personnage de Keyser Söze : que tout le monde, même ceux qu'il emploie, en viennent à douter de son existence.

Postérité[modifier | modifier le code]

En juin 2003, il fut classé 48e plus grand méchant de l'histoire du cinéma, dans le classement AFI's 100 Years... 100 Heroes and Villains de l'American Film Institute.

Diverses références et clins d'œil à Keyser Söze sont faits dans les jeux-vidéo Max Payne et Warcraft III: Reign of Chaos et les séries télévisées Dr House, Buffy contre les vampires, Nerdz, NCIS : Enquêtes spéciales, Billions episode 6, Six pieds sous terre et Cougar Town, épisode 7, saison 2. Ainsi que dans la saison 7 de American Dad! où Roger dit : « Je t'ai Keyser Söze ». Il est également fait référence à ce méchant dans le film de Clint Eastwood, American Sniper. Il y a également une parodie de Keyser Soze dans Scary Movie : la découverte de la culpabilité de Doofy, sa manière de marcher qui redevient normale et non plus clopinante, etc. On parle également de lui dans la série iZombie, saison 1, épisode 5, Flight of the Living Dead.

Il est également cité dans la chanson de Faf Larage Ta meuf (la caille), dans Le monde est à moi de Passi feat Akhenaton, dans VLB de Lino, dans Mes points d'interrogation de Fayçal, dans la chanson Protège-Tibia de Mc Solaar, dans Points communs de Youssoupha, ainsi que dans la chanson de Linkin Park I'll Be Gone. Il est également cité dans Scarface du chanteur Booba.

Le personnage El Santino est aussi comparé à Keyser Söze dans Le Livre sans nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les deux phrases ne sont pas exactement similaires. Cette inexactitude vient d'un problème de traduction : le poème de Baudelaire a été traduit en anglais pour les besoins du film. Ensuite, la phrase a été retraduite en français, mais différemment du poème de Baudelaire. Le traducteur n'avait sans doute pas vu la référence.
  2. Citation originale du film dans la nouvelle de Charles Baudelaire : Charles Baudelaire - Le joueur généreux

Liens externes[modifier | modifier le code]