Keyrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keyrus
logo de Keyrus
Création 1996
Fondateurs Eric Cohen
Siège social Drapeau de France Levallois-Perret (France)
Direction Eric Cohen (Président-Directeur Général de Keyrus)
Filiales Keyrus Management, Keyrus Biopharma, Keyrus Capital Markets, Keyrus Digital, Absys Cyborg, Vision.bi, Equinoxes, Kadris, BIPB
Effectif 2300[1]
Site web

Site Keyrus

Site Keyrus (anglais)
Chiffre d’affaires en augmentation 201,9 millions d'€ (2015)
173,1 millions d'€ (2014)

Acteur international du conseil et des technologies, spécialiste de la Data et du Digital, Keyrus a pour mission d’aider les entreprises à tirer profit du paradigme de la Donnée et du Numérique pour accroître leur performance, faciliter et accélérer leur transformation et générer de nouveaux leviers de croissance, de compétitivité et de pérennité.

Son siège social est basé à Levallois-Perret et son PDG est Eric Cohen[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 19961999 : Création de Keyrus. Ouverture internationale dès 1997 avec la création d’une filiale au Canada et mise en place d’un CRO : Keyrus Biopharma [3], centrée sur le secteur des industries pharmaceutiques.
  • 20002003 : Introduction en Bourse (NYSE Eurolist-Paris) en juillet 2000. Acquisition d’Absys Cyborg[4], spécialiste de l'intégration de systèmes de gestion intégrés (ERP-CRM) sur le marché des moyennes entreprises.
  • 20042006 : Acquisition d’une dizaine d’entreprises en France et à l’étranger.
  • 20072009 : Ouverture d’un bureau en Israël. Lancement de Spikly[5], agence de conseil en stratégies digitales.
  • 2010 - 2011: Lancement de Keyrus Management[6], son cabinet de conseil en stratégie, management et organisation.

Création de Keyrus Capital Markets[7] et acquisition de Vision.bi, éditeur israélien, spécialiste de solutions Microsoft et de Big data.

  • 2012 : Absys Cyborg acquiert l’intégrateur breton SBI. Keyrus prend une participation majoritaire dans la société de conseil en stratégie et management Kadris[8], spécialiste du secteur de la santé et de la protection sociale.
  • 2013 : Keyrus fait l'acquisition de la société COI Conception d'Outils Informatiques Inc, spécialisée dans le domaine de l'analyse prédictive et intégrateur des solutions des éditeurs SAS et IBM[9].
  • 2014: Keyrus fait l'acquisition de BIPB, un prestataire de services dans le domaine des Big Data  et des Analytics auprès des banques d'investissement basé au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis, en Afrique du Sud et aux Émirats arabes unis.

Implantations[modifier | modifier le code]

La société est implantée en Afrique du Sud, en Belgique, au Brésil, au Canada, en Chine, aux Émirats arabes unis, en Espagne, aux États-Unis, en France, à l'Ile Maurice, en Israël, au Luxembourg, au Royaume-Uni, en Suisse et en Tunisie.

Activités[modifier | modifier le code]

Les activités de Keyrus sont déployées dans les domaines suivants  :

- Data Intelligence : Big Data Analytics - Business Intelligence - Information Management - EPM.

- Digital Experience : Innovation & Stratégie Digitale - Marketing Digital & CRM - Commerce Digital - Performance Digitale - User Experience.

- Conseil en Management & Transformation : Stratégie digitale & Innovation, Transformation Digitale, Pilotage de la Performance, Accompagnement des projets.

Partenaires[modifier | modifier le code]

Le Groupe Keyrus est partenaire des principaux éditeurs de logiciels du marché spécialisés dans leurs domaines, notamment Qlik, SAP (Hybris), Talend, IBM, Microsoft, SAS ou Oracle.

Données financières[modifier | modifier le code]

Le Groupe Keyrus est coté à l’Eurolist d’Euronext Paris Compartiment C/Small caps – [10] (Code ISIN : FR0004029411, Reuters: KEYR.LN, Bloomberg: KEYP FP)

Son chiffre d'affaires était de 101.2 m€ en 2006, 113.3 m€ en 2007, 111.4 m€ en 2008, 107.6 m€ en 2009, 119.7 m€ en 2010, 138 m€ en 2011[11], 153.3 m€ en 2012[12], 158.9 m€ en 2013[13], 173.1 m€ en 2014[14] et 201.9 m€ en 2015[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
External.svg
Trop de liens externes (octobre 2014).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».

Lien externe[modifier | modifier le code]