Kevin Elarbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kevin Elarbi
Description de cette image, également commentée ci-après
Kevin Elarbi en 2014.
Naissance (31 ans)
Créteil (France)
Nationalité Drapeau de la France Français
Drapeau de la Tunisie Tunisien
Profession Acteur
Animateur de télévision
Auteur
Films notables 24 jours
Séries notables Clem
Site internet www.instagram.com/KevinElarbi

Kevin Elarbi est un comédien, auteur et animateur de télévision franco-tunisien né le à Créteil, Val-de-Marne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté comme petit rôle dans le film Coco avant Chanel et la série Boulevard du Palais, il se fait remarquer en 2010 par Joyce Buñuel et TF1 qui lui offrent le rôle de Hicham, l'un des personnages récurrents de la série Clem, aux côtés de Victoria Abril, Lucie Lucas et Élodie Fontan. Il devient l'un des personnages principaux à partir de la troisième saison.

De 2009 à 2012, il travaille pour le groupe Walt Disney Company France en tant que comédien et animateur.

En , il anime Gu'live sur Gulli, une émission du mercredi après-midi de parodies, de prestations musicales et d'interviews, pour les enfants qui réalise des records d'audience pour la chaîne.

En 2014, il tourne dans le film 24 jours d'Alexandre Arcady, avec notamment Zabou Breitman, Sylvie Testud et Pascal Elbé (sortie le ). Il y interprète Karim, le meilleur ami d'Ilan Halimi.

En 2017, il écrit pour divers magazines web et presse écrite autour d'analyses de film et de séries comme Game of Thrones pour OCS (bouquet)[1],[2] après avoir quitté les programmes jeunesse de Gulli en .

Il est l'un des soutiens de Benoît Hamon durant la campagne pour l'élection présidentielle de 2017 sur Instagram et twitter, ainsi que dans diverses tribunes comme Le HuffPost[3].

En 2018, à l'occasion de la promotion de la huitième saison de Clem, qui voit son personnage se marier avec un garçon, il devient un porte voix des revendications LGBTQI+. Il soutient à ce titre l'association Le Refuge, dont il est l'un des parrains. L'acteur ne cache pas son appartenance à la communauté LGBTQI+ et accepte une interview très commentée avec le Youtubeur Sam Zirah dans laquelle il évoque son homosexualité et raconte son expérience de la dépression [4]après les Attentats du 13 novembre 2015 en France.

Le , il annonce sur les réseaux ne pas être présent dans la saison 9 de la série, son rôle n'étant devenu « qu'anecdotique », mais laisse la porte ouverte sur un retour du personnage dans les futures saisons, si le scénario s'y prête.[5], suivant celles de Victoria Abril et Philippe Lellouche.

En , il anime une émission sur le cinéma vintage sur le groupe VL Média. L’émission #MakingOf, revient sur les grands classiques du cinéma dans une première partie, et sur la cinéphilie d'un invité en deuxième partie. Elle est diffusée en direct en audio et vidéo et disponible en podcast audio et vidéo sur Itunes, Spotify et Deezer.

L’émission compte en premiers invités : Ryan Jamaal Swain, Tatiana de Rosnay, Lenni-Kim, Shannen Doherty, Larry J. Franco, Anaïs Delva. Certains studios comme Universal ou Disney, semblent être des partenaires réguliers.

En , il anime une émission spéciale avec le groupe Disney et accueille l'équipe du film Le Retour de Mary Poppins, et le réalisateur oscarisé Rob Marshall. Ce même mois, il est nommé dans les personnalités LGBT de l'année[6] par Garcon magazine.

En , il apporte son soutien sur les réseaux sociaux à Génération.s dans la campagne pour les élections européennes et demande à France Télévisions d'inviter le mouvement lors de L'Émission politique du .[réf. nécessaire]

En , il présente dans les nuits du dimanche au lundi Making Of Thrones, un dérivé de son émission Making Of, axé sur Game of Thrones, juste avant les diffusions sur OCS. La première émission est co-animée avec la journaliste Audrey Pulvar. Les soirées Making Of Thrones se concluent dans la nuit du 19 au , après 6 heures de direct et 23 heures de programmes cumulés. L'émission a rassemblé plus de 25 000 personnes de nuit, d'après les chiffres communiqués sur l'Instagram de l'animateur.

En , Kevin Elarbi boucle la saison de #MakingOf avec le réalisateur Guy Ritchie. Il quitte ce même mois le groupe VL Média, proposant les vidéos de ses entretiens sur sa plateforme IGTV, qui cumule près de 220 000 vues à l'été 2019[7].

En , il est photographié par le magazine Voici avec l'acteur américain Dyllón Burnside dans les rues de Paris, l'acteur très discret sur sa vie privée porte plainte contre le groupe de presse.[réf. nécessaire]

En , à l'occasion de la sortie du film Le Roi Lion, il est ambassadeur pour Disneynature. Il devient ce même mois ambassadeur du Tourisme Irlandais autour de leur exposition Game of Thrones à Bayeux et de leurs offres de visite en Irlande sur les lieux de tournage ou l'animateur se rend à l'automne 2020.

À la rentrée 2019, il dévoile la couverture de son livre (paru le ) aux éditions Ocrée, celle-ci représente l'auteur en premier plan, avec le Paris des années 1930 en fond, et la photographie de l'actrice Elizabeth Taylor incrustée dans le titre[8]. Le livre Ma folle histoire du cinéma avec la participation de Tim Burton, Guy Ritchie, Rob Marshall ou encore la famille de Jean Gabin [9]est disponible dans les librairies françaises, belges, suisses, et canadiennes[10]. Le livre est un succès en prévente, près de deux semaines avant sa sortie[11].

La presse spécialisée accueille très positivement Ma Folle Histoire Du Cinéma. DvdCritiques.com parle d'« un sens inné du cinéma », Les Années Laser quant à eux soulignent « de fréquents bonheurs d'écriture » et le magazine masculin Dandy Magazine évoque l'ouvrage comme « le livre le plus passionnant écrit sur le cinéma ces dernières années, l'érudition de Kevin Elarbi est un bonheur »[12] .

L’émission EntourageS débute en sur la plateforme BetaSeries. L'émission mensuelle d'une heure a pour premiers invités : Maxence Danet Fauvel, Sami Outalbali, proche de Kevin Elarbi, pour la sortie de Sex Education, Patrick Stewart pour Star Trek : Picard, ou Randy Harrison, pour un retour sur la série Queer as Folk. En trois mois, EntourageS se place en premier podcast séries francophone sur flux RSS.

En février 2020, la maire de Paris Anne Hidalgo, dont la candidature est soutenue par Kevin Elarbi, évoque dans une lettre rendue publique Ma folle histoire du cinéma en ces termes : « Un récit aussi haletant qu'émouvant. Une formidable ode à la culture, celle qui élève et fait de vous l'homme que vous êtes aujourd'hui »[13].

Pourtant considéré comme un auteur et animateur féministe, Kevin Elarbi exprime publiquement son admiration pour l'œuvre de Roman Polanski suite à la 45e cérémonie des César, durant laquelle le cinéaste a été plusieurs fois pris à parti après des accusations d'agressions sexuelles. Bien que déjà exprimés dans le livre Ma Folle Histoire du Cinema ou sur le plateau de Jean-Marc Morandini sur CNews[14], les propos de l'auteur autour de l'importance supposée du film J'accuse dans le cinéma « devoir de mémoire » semblent surprendre et créent des réactions très négatives sur les réseaux sociaux, notamment Twitter[15].

En avril 2020, il annonce preparer son second livre pour le premier semestre 2021, toujours aux Editions Ocree. Il propose durant le confinement le module #LInstaQueer sur Instagram, des conversations sur l'art avec des acteurs de la culture queer.

Kevin Elarbi est diplômé du conservatoire de Nantes et de l'université de Cambridge[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Séries Mania S8 : cosmonautes, sexe et fans de séries », sur fans.ocs.fr, (consulté le 22 novembre 2017)
  2. « #GameofThrones #OCSGOT Si une petite retrouve le sourire alors @KevinElarbi sourit aussi.pic.twitter.com/BL9mPulWHJ », sur twitter.com, 12:09 pm - 23 may 2016 (consulté le 22 novembre 2017)
  3. Kévin Elarbi, « Ma lettre d'amour de jeune parisien à Benoît Hamon », sur Le HuffPost, Le Huffington Post, (consulté le 1er juillet 2020).
  4. « Kevin Elarbi (CLEM): L'homosexualité en TV, Sa période sombre, Rayane Bensetti, L'acteur se confie ! » (consulté le 3 octobre 2019)
  5. « Clem Saison 9 : Les fans déprimés par le départ de Kevin Elarbi (Hicham) », sur NextPLZ, (consulté le 3 octobre 2019)
  6. « Garçon Magazine », sur www.facebook.com (consulté le 3 octobre 2019)
  7. « Kevin Elarbi », sur instagram.com (consulté le 3 octobre 2019)
  8. « Ma folle histoire du cinéma », sur livre.fnac.com (consulté le 3 octobre 2019)
  9. « Ma folle histoire du cinéma - Editions Ocrée », sur www.editions-ocree.fr (consulté le 24 octobre 2019)
  10. « Kevin Elarbi », sur www.facebook.com (consulté le 24 octobre 2019)
  11. « MEILLEURES VENTES ACTEURS ET ACTRICES », sur fnac.fr (consulté le 6 novembre 2019)
  12. « Kevin Elarbi sur Instagram : Cette nuit c’est la nuit des #Oscars - une nuit particulière pour tous les cinéphiles. Si toi aussi tu veilles toute la nuit pour regarder… », sur Instagram (consulté le 25 février 2020)
  13. « Kevin Elarbi sur Instagram : J’ai reçu ce matin une lettre de Mme la Maire de Paris #AnneHidalgo autour de la parution de mon livre. Sans sa politique d’accès à la… », sur Instagram (consulté le 25 février 2020)
  14. mediabest, « Morandini Live : retour sur la polémique des César pour J'accuse, focus sur l'affaire Mila », sur Wsceleb.com, (consulté le 9 mars 2020)
  15. Kevin Elarbi, « Parmis (sic) tous ceux qui s’offusquent aujourd’hui sur #RomanPolanski : combien ont chez eux une affiche de #CharlieChaplin ou un coffret dvd ? Parce qu’ils seraient ravis de savoir qu’il couchait avec ses actrices de 14 ans. Révisons toute son histoire avant de faire le juge moral.pic.twitter.com/4SlpEcaPp7 », sur @KevinElarbi, 2020t09:08 (consulté le 9 mars 2020)
  16. « NOMA Talents, Nouvelle Onde de Management Artistique », sur www.noma-talents.com (consulté le 22 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]