Ketil Bjørnstad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ketil Bjørnstad
Ketil Bjornstad mg 1521.jpg

Au festival de Mœrs en 2004

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
OsloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Spellemann Award for instrumental record of the year ()
Sarpsborgprisen (d) ()
Prix littéraire Mads Wiel Nygaard (en) ()
Prix​ Littéraire Riksmål (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
The Light (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ketil Bjørnstad est un compositeur et écrivain norvégien né le 25 avril 1952 à Oslo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Il étudie le piano avec Amalie Christie et le professeur Robert Riefling à Oslo et poursuit également des études musicales à Londres et Paris. À l'âge de quatorze ans il gagne le Grand concours des jeunes pianistes d'Oslo.

Il fait ses débuts avec l'orchestre philharmonique d'Oslo en janvier 1969. En 1971 il participe à l'avant-gardiste Svein Finnerud Trio et collabore avec le chanteur et auteur norvégien Ole Paus. Entre 1971 et 1973 il accompagne divers groupes de jazz et de rock.

En 1973 sort son premier album produit par Svein Erik Børja avec Jon Eberson, Arild Andersen et Jon Christensen.

Textes[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts d'auteur en 1972 avec des poèmes qui seront traduits en plusieurs langues.

Son roman La société des jeunes pianistes (Prix des lecteurs du Livre de poche 2008), publié en norvégien en 2004 et traduit en français en 2006, connaît un vif succès en Europe.

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • La Société des Jeunes Pianistes [« Til musikken »], Paris, trad. de Jean-Baptiste Coursaud, Éditions JC Lattes, , 429 p. (ISBN 978-2-7096-2720-7, OCLC 319777605)
  • L’appel de la rivière [« Elven »], Paris, trad. de Jean-Baptiste Coursaud, Éditions JC Lattes, , 400 p. (ISBN 978-2-7096-3052-8, OCLC 690471958)
  • Fugue d’hiver [« Kvinden i dalen »], trad. de Jean-Baptiste Coursaud, Paris, Éditions JC Lattès, 2014, 400 p. (ISBN 978-2-7096-3679-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]