Kessel Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 19 mars 2020 à 15:42 et modifiée en dernier par Dhatier (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Kessel Racing
Logo
Dirigeants et pilotes
Caractéristiques techniques
Résultats

Kessel Racing est une écurie suisse de sport automobile fondée en 2006 par Loris Kessel ; Ronnie Kessel, son fils, est à sa tête depuis la mort du fondateur en 2010[1],[2],[3].

Organisation[modifier | modifier le code]

À la fin de 2015, l’écurie est composée d'environ cinquante employés travaillant à plein temps. Elle dispose de six camions pour transporter son matériel et ses membres. En 2015, environ trente voitures sont exploitées par l'écurie[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2013, l'écurie s’engage en European Le Mans Series dans la catégorie GTE[2].

En 2015, la Ferrari 458 Italia GT3 pilotée par Andrea Piccini, Davide Rigon et Michał Broniszewski remporte les 12 Heures d'Abou Dabi[5],[6].

En , l'écurie annonce son programme pour la saison 2017, où plusieurs Ferrari 488 GT3 sont engagées en Blancpain Endurance Series et en Blancpain Sprint Series[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ABOUT US », sur kesselracing.ch
  2. a et b Laurent Mercier, « Présent et futur du Kessel Racing avec Ronnie Kessel », sur endurance-info.com, (consulté le )
  3. a et b Gabriele Testi, « Ronnie Kessel - "La Suisse peut donner beaucoup aux sports mécaniques" », sur motorsport.com, (consulté le )
  4. Laurent Mercier, « Présent et avenir du Kessel Racing avec Ronnie Kessel », sur endurance-info.com, (consulté le )
  5. « VICTOIRE D’UNE FERRARI F458 DU KESSEL RACING AUX 12 HEURES D’ABOU DHABI. », sur autonewsinfo.com, (consulté le )
  6. Emmanuel Rolland, « Ferrari et le Kessel Racing s’imposent à Abu Dhabi », sur motorsport.com, (consulté le )
  7. Laurent Mercier, « Kessel Racing reste fidèle aux séries SRO en 2017 », sur endurance-info.com, (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :