Keolis Bordeaux Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Keolis Bordeaux)
Aller à : navigation, rechercher
Keolis Bordeaux Métropole
logo de Keolis Bordeaux Métropole

Logo de Keolis Bordeaux

Création 2009 : Création de Keolis Bordeaux
Dates clés 22 février 2010 : Restructuration du réseau Tbc
1er janvier 2015 : Keolis Bordeaux devient Keolis Bordeaux Métropole
18 avril 2016 : Tbc, la marque commerciale, devient TBM
Forme juridique Société anonyme
Slogan Bouger, ça crée des liens (Tbc)
Siège social Drapeau de France Bordeaux (France)
Direction Hervé Lefebvre (Directeur général du réseau)
Activité Transport urbain
Produits Tramway, Autobus, VCUB, BatCUB
Société mère Keolis
Sociétés sœurs Keolis Gironde
Effectif 2 400 salariés[1]
Site web http://www.reseautbc.com/ et http://www.infotbm.com
Chiffre d’affaires en diminution 156 270 700 € (2012)[2]
167 692 900 € (2011)
Résultat net en diminution - 1 488 300 € (2012)
23 300 € (2011)

Keolis Bordeaux Métropole est la société gérant le réseau de transport en commun Transports Bordeaux Métropole (TBM) qui dessert le périmètre des transports urbains de Bordeaux Métropole.

Présentation[modifier | modifier le code]

Keolis Bordeaux, filiale du groupe Keolis, a signé un contrat de délégation de service public pour l’exploitation du réseau de Tram et bus de la Communauté urbaine de Bordeaux (Tbc) pour la période 2009-2014. La marque Tbc était apparue en 2004, faisant suite à la CGFTE. La société est devenue Keolis Bordeaux Métropole en 2015, et le réseau change de nom en 2016 pour devenir Transports Bordeaux Métropole.

L’organisation du réseau de transports en commun de Bordeaux est réalisée conjointement par Bordeaux Métropole (qui définit l’offre -tracé, fréquences- ainsi que la politique tarifaire, et supporte les investissements lourds) et par Keolis Bordeaux Métropole qui assure la gestion du réseau et veille à son fonctionnement[1]. À l'occasion de cette reprise, le 22 février 2010, Keolis Bordeaux et la Communauté Urbaine de Bordeaux, devenue Métropole depuis, ont restructuré le réseau. Le service de bus est mis au même niveau que le tramway afin d'améliorer la desserte du réseau de bus et de désengorger le tramway. La mise en place de l'intermodalité, qui multiplie les possibilités de connexions entre modes de transports différents, est également un élément clé de cette restructuration.

Le réseau TBM[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transports Bordeaux Métropole.
Ligne B à Victoire.

Le réseau TBM, qui dessert les 28 communes de Bordeaux Métropole, est composé de 3 lignes de tram, 65 lignes de bus régulières, 1 ligne BatCub (service de navettes fluviales) et de 1700 VCub, vélos en libre service. 18 Parcs relais viennent compléter l'offre.

Le Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Bordeaux.

La ligne A, la ligne B et la ligne C fonctionnent du lundi au dimanche de 5h à 00H30 (jusqu’à 1h les jeudi, vendredi, samedi) et desservant les 18 Parcs Relais gardiennés à proximité des stations de Tramway. Ce tramway a été construit après l'abandon par la mairie de Bordeaux du projet de métro VAL. Le réseau tramway représente 44 km.

Le tramway est utilisé par plus de 205 000 personnes chaque jour début 2013, dont :

  • 90 000 personnes par jour pour la A,
  • 85 000 personnes par jour pour la B,
  • 50 000 personnes par jour pour la C.

Lignes de bus et transport à la demande[modifier | modifier le code]

Le réseau de bus est composé de 78 lignes de bus et de transport à la demande, hiérarchisé en plusieurs catégories de lignes dont seize « lianes », lignes de bus structurantes.

VCUB[modifier | modifier le code]

Article détaillé : VCUB.

Les VCub, au nombre de 1700, en location courte ou longue durée, sont accessibles grâce à une adhésion 24 heures, 7 jours, un mois ou un an. 139 stations équipées de 20 à 40 vélos en libre service sont réparties sur l’agglomération bordelaise, à proximité d’un arrêt de bus ou d’une station de tram.

Mobibus[modifier | modifier le code]

Les 37 véhicules adaptés de ce service assurent les déplacements des personnes à mobilité réduite, qui ne peuvent prendre les transports en commun seules ou accompagnées. Mobibus s’adresse aux personnes domiciliées sur l’une des communes de l’agglomération bordelaise et intervient à la demande : sur réservation préalable par téléphone jusqu’au jour même du déplacement.

Les développements du réseau[modifier | modifier le code]

Projets notables de Bordeaux Métropole pour le développement du réseau TBM :

  • la mise en place progressive d'un nouveau plan de circulation permettant de remettre des rues à double sens favorables à la lisibilité du réseau de bus,
  • la prise en compte progressive des bus dans la circulation générale et début d'études de couloirs à contre sens (rues Fondaudège ou République/Judaïque entre autres),
  • la réalisation d'études visant à faciliter le franchissement des barrières extrêmement pénalisant pour la vitesse commerciale des bus,
  • le souhait de développer de véritables Bus à haut niveau de service (BHNS) comme ceux de Rouen (TEOR) ou Nantes (Busway), notamment dans des secteurs non desservis par le tramway à moyen terme (Lianes 3 vers Saint-Médard-en-Jalles, etc.),
  • l'accessibilité progressive des arrêts, en vertu de la Loi handicap qui impose la mise au norme de la chaîne du déplacement (qui comprend le cadre bâti, la voirie, les aménagements des espaces publics, les systèmes de transport et leur intermodalité) aux personnes handicapées ou à mobilité réduite d'ici 2015.

Chiffres[3][modifier | modifier le code]

  • 2 400 salariés dont 1 350 conducteurs
  • 100 rames de tramway (88 Citadis 402, 12 Citadis 302)
  • 393 autobus dont 281 fonctionnant au Gaz Naturel (186 articulés, 189 standards, 22 gabarits réduits, 15 bus hybrides, 10 minibus dont 6 électriques)
  • 120 millions de voyages en 2012
  • 5 millions d'emprunts VCub entre 2010 et 2013

Le SAEIV[modifier | modifier le code]

Le SAEIV (Système d'Aide à l'Exploitation et à l'Information des Voyageurs ) est arrivé début 2014, et pratiquement tous les bus sont équipés d'écrans, de bandeaux à diodes et du système d'annonces sonores. C'est un système qui fonctionne en temps réel, avec un système de GPS, et qui informe les voyageurs et les conducteurs sur le temps et la position des bus, en indiquant la ligne, les arrêts, les correspondances, la direction et l'heure.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]