Kenza Fourati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fourati.
Kenza Fourati
Couv-Tunivisions Août 2011.jpg
Kenza Fourati en couverture de Tunivisions, en août 2011
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Mère
Conjoint
Parentèle
Mohamed Fourati (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Taille
1,79 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Yeux
Bruns (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Représentée par

Kenza Fourati (arabe : كنزة الفراتي), née le 13 mai 1987 à Lille (France), est un mannequin tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en France, Fourati déménage en Tunisie avec sa famille quand elle a deux mois.

En 2002, à l'âge de quinze ans, Fourati est classée troisième au concours Elite Model Look. Elle signe avec l'agence Elite Model Management et commence une carrière de mannequin. Elle apparaît dans de nombreux magazines, tels que Vogue Paris, Elle, Marie Claire, L'Officiel Voyage, Grazia et GQ, et défile pour les stylistes les plus réputés : Giorgio Armani, Valentino, Gianfranco Ferré, Jean Paul Gaultier, Stella McCartney, Vivienne Westwood ou Tommy Hilfiger. Kenza Fourati apparaît aussi dans l'édition annuelle de Sports Illustrated Swimsuit en 2011.

Elle poursuit en parallèle ses études et s'installe à Paris, où elle obtient à l'université de la Sorbonne des diplômes de littérature et de beaux-arts[1].

Après la révolution tunisienne de 2011, Kenza Fourati revendique le fait de pouvoir concilier une culture musulmane et d'être mannequin, et assure être très soutenue dans sa démarche[1]. Elle défend également la liberté d'expression artistique en Tunisie[2]. En août 2011, pendant le ramadan, elle pose en bikini pour la couverture du magazine tunisien Tunivisions, faisant ainsi polémique[3],[4].

En 2016, elle se marie avec le journaliste égypto-américain Ayman Mohyeldin[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Emily Parker, « Kenza Fourati », sur tunisia-live.net, (consulté le 12 août 2016)
  2. (en) Cacy Forgenie, « Supermodel Kenza Fourati: “I Come From A Family Of Women, Women Are Very Powerful!” », sur tunisia-live.net, (consulté le 12 août 2016)
  3. « Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : ambassadrices de charme », sur jeuneafrique.com, (consulté le 11 août 2016)
  4. « Tunisie : trois journalistes arrêtés pour une couv' osée », sur liberation.fr, (consulté le 11 août 2016)
  5. « Kenza Fourati s’est mariée ! », sur femmesdetunisie.com, (consulté le 11 août 2016)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kenza Fourati » (voir la liste des auteurs).