Kenyu Chinen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kenyu Chinen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Kenyu Chinen est né en 1944 dans la petite île de Ié, au large d'Okinawa.

Il s'intéressa au Karaté en 1959, à l'âge de 15 ans. Il pratiqua le Karaté Shorin-Ryu et le Kobudo, à partir de 1962, à Naha, sous la férule de Maître Shuguro Nakazato 10e Dan, l'un des principaux successeurs de Shoshin Chibana

Puis, un an après, il suivit l'enseignement de Kobudo de Maître Shinpo Matayoshi 10e Dan.

Étant de frêle constitution, il a dû travailler très dur pour arriver à un certain niveau, ne serait-ce que pour se défendre des "G.I.S" américains des troupes d'occupation, qui prenaient un malin plaisir à attendre les jeunes karatékas à la sortie de leur entraînement pour les attaquer.

Maître Kenyu Chinen, les remercie d'ailleurs beaucoup, car grâce à eux, il est devenu un combattant d'exception.

Plus tard, ayant la ferme volonté de transmettre les enseignements traditionnels qu'il a reçu de ces deux "Grands Maîtres", Maître Kenyu Chinen fit un premier séjour en France en 1975. Puis quitta Okinawa en 1976 pour s'installer à Paris.

Actuellement 9e Dan Hanshi de Karaté-Do et 9e Dan de Kobudo, il a également suivi l'enseignement en Karaté Shorin-Ryu de Maître Katsuya Miyahira 10e Dan, successeur direct des Maîtres Shoshin Chibana et Chōki Motobu.

Maître Kenyu Chinen a reçu l'ensemble de ses grades par des fédérations officielles d'Okinawa et du Japon.

Il est également le délégué officiel, pour l'Europe, du Karaté Shorin-Ryu et de la Fédération des Kobudo d'Okinawa.

Il a créé la "World Oshukaï Dento Okinawa Shorin-Ryu Karate-Do Kobudo Federation" dont le siège est à Okinawa afin de regrouper tous les pratiquants de Karaté-Do et de Kobudo de tous les pays de par le monde qui suivent son enseignement.

Cette fédération est représentée, dans plus de 20 pays dans le monde, dont la France, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, la Pologne, la Hongrie, etc. pour l'Europe, ainsi que le Canada, l'Argentine, l'Inde, le Cameroun, etc. pour les autres continents, et aussi bien sûr Okinawa.

Oshukaï signifie « École des techniques originelles »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Revue "Karaté Bushido" N.21 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.49 - Decembre 1978 /
  • Kobudo d'Okinawa, par Kenyu Chinen, édition Sedirep, 1985
  • Revue "Karaté Bushido" N.133 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.134 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.156 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.167 -
  • Revue "Arts et Combats" N.27 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.281 - juillet/
  • Revue "Karaté Bushido" N.294 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.331 -
  • Revue "Karaté Bushido" N.336 - juillet/
  • Revue "Karaté Bushido" N.376 -
  • Documentaire "Tee - The Spirit of Okinawa Karate" par NHK - mars 2015
  • Revue "Yashima" N.4 -
  • Documentaire "The Soul of Okinawan Karate: Kenyu Chinen / President, World Oshukai Okinawa Shorin-ryu" par NHK -

Liens externes[modifier | modifier le code]