Kenneth III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kenneth III d'Écosse)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kenneth III d'Écosse
Kenneth III of Scotland.jpg

Portrait fictif de Kenneth III d'Écosse

Fonctions
Roi des Scots
Biographie
Décès
Sépulture
Famille
Père
Enfants
Giric II d'Écosse
Boite mac Cináeda (en)
Sven KennethsonVoir et modifier les données sur Wikidata

Kenneth III ou Cináed mac Duib (gaélique: Coinneach mac Dhuibh)[1] anglicisé en Kenneth III, surnommé « An Donn », « le Chef » ou « le Brun »[2], (c. 966 – ) est roi des Scots de 997 à 1005. Il est le fils de Dubh (Dubh mac Maíl Coluim). Plusieurs sources se réfèrent à lui comme Giric fils de Kenneth fils de Dubh, ce qui semble une erreur[3].L'autre hypothèse est que Kenneth à un fils nommé, Giric, qui règne conjointement avec lui[4],[5],[6]

Origine[modifier | modifier le code]

Kenneth III ou Cináed mac Duib est le fils du roi Dubh († 966)[7] , un cousin éloigné de son prédécesseur Constantin III, et le cousin germain de son successeur Malcolm II.voir le schéma de la succession dynastique.

Règne[modifier | modifier le code]

Lorsque Constantin III est tué en 997[8], il devient roi, sa victoire représente la défaite définitive de la lignée rivale de la dynastie issue du roi Aed († 878)[7]. Après ce triomphe de Kenneth III, la compétition pour le trône reprend avec les descendants de Malcolm Ier qui sont des parents plus proches[7]. C'est ainsi que les Annales des quatre maîtres mentionnent en 998 que

Dunghal mac Cinaedh [mac Mael Coluim ?] est tué par Gillacoimghim mac Cinaedh [mac Duhh ?][9].

Le , Kenneth III est tué lors de la bataille de Monzievaird près de Crieff dans l'actuel Strathearn[10] par son cousin Malcolm II qui lui succède[11]. Une source postérieure et contestable indique qu'il est inhumé à Iona.

Postérité[modifier | modifier le code]

Boite mac Cinaeda, dont le petit-fils est tué en 1033 par Malcolm II[12], était peut-être le fils de Kenneth III comme le propose Alfred P. Smyth[13] mais selon Dauvit Broun il est beaucoupe plus probable qu'il soit celui de Kenneth II († 995)[7].

Giric II, le fils supposé de Kenneth III[14], est, selon Dauvit Broun, « apparemment le produit de l'erreur d'un copiste », mais Kenneth III eut sans doute un autre fils dont les descendants formèrent le « clann Duib » devenu ensuite le Clan MacDuff[7].

Une curieuse entrée dans les Annales d'Ulster indique enfin qu'en 1035:

« Cathal mac Amalgaid roi de l'ouest du Leinster et son épouse la fille du fils de Gilla Caemgien mac Cinaed.. et son chien... furent tués en même temps par Cellach mac Dunchad » [15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cináed mac Duib est la forme en gaélique médiével.
  2. Le second surnom est sans doute la cause pour laquelle les sources en anglais le nomment "Grim"; vieil irlandais donn dont la forme en vieil anglais est similaire greimm, qui signifie "pouvoir" ou "autorité"; C.f William Forbes Skene, Chronicles, p. 98; Hudson, Celtic Kings, p. 105.
  3. Archie Duncan, p. 22;
  4. Smyth, p. 220–221 and 225; également ESSH, p. 522, note 4.
  5. Bannerman, MacDuff of Fife, p. 25-26
  6. Cawley 2011, Kenneth III.Listing includes his probable children.
  7. a, b, c, d et e Dauvit Broun « Kenneth III [Cináed mac Duib] (d. 1005),  », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  8. Annales de Tigernach AT: 997.1
  9. Annales des quatre maîtres M 998.14
  10. (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345) p. 223
  11. Chronicon Scotorum, s.a. 1005; Early Sources, p. 521–524; Fordun, IV, xxxviii. Berchán place la mort de Cináed dans le Earn.
  12. Annales d'Ulster AU: 1033.7
  13. (en) Alfred P. Smyth Warlords and holy men : Scotland AD 80-1000, Édimbourg, Edward Arnold (Publishers) Ltd, 1984, (ISBN 0-7131-6305-4) p.  221
  14. (en) William Forbes Skene Chronicles Of The Picts,Chronicles Of The Scots, And Other Early Memorials Of Scottish History. H.M General Register House (Edinburgh 1867). Reprint par Kessinger Publishings's (2007) (ISBN 1432551051). « The Cronicon Elegiacum » p. 179 & « Sesuntur Nomina Regum Scotorum » p. 175
  15. Annales d'Ulster AU 1035.2

Sources[modifier | modifier le code]