Kekova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kekova
Kekova by Piri Reis.jpg
Kekova sur le livre de navigation de Piri Reis.
Géographie
Pays
Province
Baigné par
Superficie
5,7 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
0 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
0 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Statut patrimonial
Liste indicative du patrimoine mondial (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Kekova appelée aussi Caravola, est une île turque située au sud du village de Simena (Kaleköy en Lycie). Elle couvre une superficie de 4,5 km2 et n'est pas habitée.

L'île de Kekova a donné son nom à toute la région qui s'étend sur 260 km2 et couvrait les cités anciennes de Simena, Dochiste (Apollonia), Theimussa et Aperlai.

Sur le versant septentrional de l'île se trouvent les vestiges partiellement immergés de l'ancienne cité d'Apollonia, en partie détruite par un tremblement de terre au IIe siècle.

Reconstruite à l'ère byzantine, elle fut abandonnée définitivement en raison des incursions arabes.

La région de Kekova a été déclarée zone protégée en 1990 par le ministère de l'Environnement turc. Pour éviter le pillage du site archéologique, toute plongée sous-marine y est formellement interdite.

Kekova a été proposé en 2000 pour une inscription au patrimoine mondial et figure sur la « liste indicative » de l’UNESCO dans la catégorie patrimoine culturel[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) UNESCO World Heritage Centre, « Kekova - UNESCO World Heritage Centre », sur whc.unesco.org (consulté le 20 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :