Kej

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kej
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Nationalité
Activité

KEJ, né le 23 juillet 1959 à Sailly-lez-Lannoy près de Lille, est un peintre et un performeur français. Depuis 1996, il vit et travaille à Paris. Sa peinture est proche de la figuration libre.

Parcours[modifier | modifier le code]

Son travail de peintre est classé dans la mouvance de l'Art outsider. Kej figure dans la Bible de l’Art singulier (collection Artension, édition 2010), dans le Who’s Who International Art (édition 2012 préfacée par Francis Parent, critique d’art) et dans Nude Art Today paru en décembre 2012. Il est membre du Who’s Who International Art Club[1]. Son travail est référencé et côté dans le Akoun[2], ainsi que par Cambridge Expertise (source : Cambridge expertise, M. Bernard Boescher, expert en art). Entre 2004 et 2008, il travaille à représenter des corps mutilés.

Son travail de performeur l'a conduit à créer les collectifs Singularte[3] et Kaokosmos[4] avec l'artiste pluridisciplinaire Philippe Guénin.

Expositions et performances[modifier | modifier le code]

Pour les expositions et les performances : voir le deuxième et le premier site de l'artiste.

Performances (extrait)[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

Voir la partie "Vidéo" de Philippe Guénin (Kej est le plus souvent l'acteur principal des vidéos créées avec les collectifs Singularte et Kaokosmos).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur Kej peintre[modifier | modifier le code]

  • La Bible de L’Art Singulier, Inclassable et Insolite, collection Artension, édition Iconofolio, édition 2010
  • Who's who international art, édition 2012
  • Nude Art Today, édition 2012

Articles d'Ileana Cornea, Bertrand Riguidel, Ombeline Duprat et Alain Marc[8]

Sur Singularte[modifier | modifier le code]

Filmographie (sur Kej peintre)[modifier | modifier le code]

  • « Kej en cage », durée 20 minutes, documentaire, Morya T, cinéaste[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]