Keith Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robinson.
Keith Robinson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,98 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
114 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité
Équipe

Keith John Robinson, né le 14 décembre 1976 à Te Aroha, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais qui joue avec les All-Blacks et avec les Chiefs dans le Super 14. Il évolue au poste de deuxième ligne (1,98 m pour 115 kg).

Biographie[modifier | modifier le code]

Quart-de-finale France - All Blacks en 2007.

Joueur puissant, rugueux, et aimant le combat, il est retenu dans le squad des All Blacks pour la Coupe du monde 2007. Moins en vue que certains autres cadres comme James Ryan ou Jason Eaton, il bénéficie des sérieuses blessures de ces derniers (contraints de déclarer forfait) alors que lui-même revenait d'une grosse blessure au dos en 2006. Il créera la surprise en prenant la place de l'inamovible Chris Jack dans le quinze de départ contre la France en quart de finale.

Cette défaite sera vraisemblablement son dernier match de rugby. Sérieusement blessé au genou, il annonce sa retraite à 30 ans après une carrière de haut niveau, trop souvent gâchée par les nombreuses blessures dont il a été victime.

Carrière[modifier | modifier le code]

Franchise et province[modifier | modifier le code]

  • Franchise
Chiefs
  • Province
2000 : Taranaki
2001-2007 : Waikato Rugby Union

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a fait ses débuts avec les Blacks le 9 novembre 2002, à l’occasion d’un match contre l'Équipe d'Angleterre.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • 71 matchs provinciaux
  • 34 matchs de Super 14

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Nombre de matchs avec les Blacks : 12

Liens externes[modifier | modifier le code]