Keep Talking and Nobody Explodes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Keep Talking and Nobody Explodes
Logo Keep Talking and Nobody Explodes.png

Développeur
Steel Crate Games
Éditeur
Steel Crate Games

Date de sortie
Android

Windows

Mac

Linux

PlayStation 4

Oculus Quest
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Téléphone(s) mobile(s) :

Moteur

Évaluation
PEGI 3 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Keep Talking and Nobody Explodes est un jeu vidéo multijoueur de réflexion développé et édité par Steel Crate Games, sorti en 2015 sur Windows, Mac, PlayStation 4, iOS et Android. Une version pour les systèmes Linux a été annoncée le [1].

Il est compatible avec les Oculus Rift et Quest, HTC Vive, PlayStation VR, Google Daydream et Samsung Gear VR.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu est conçu pour se jouer avec un minimum de deux joueurs. Le premier est le démineur et joue au jeu depuis son périphérique (clavier, souris, écran tactile, contrôleurs de jeu ainsi que casque de réalité virtuelle sont supportés) : il voit une bombe qu'il doit désamorcer[2]. Pendant ce temps, les autres joueurs doivent lui donner des indications à l'aide d'un manuel[3]. La partie est en temps limité donc le démineur doit décrire du mieux qu'il peut la bombe qui lui fait face pendant que les autres joueurs doivent trouver et lui transmettre les informations le plus efficacement possible.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Le jeu a reçu une mention honorable dans la catégorie Excellence en Design lors de l'Independent Games Festival 2015[5]. L'année suivante, dans sa version finale, il gagne le prix d'Excellence en Design et est nommé pour le Grand prix Seumas McNally et le Prix Nuovo[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Linux Version Now Available », sur steamcommunity.com, (consulté le 31 décembre 2017)
  2. « Keep Talking and Nobody Explodes », sur www.keeptalkinggame.com (consulté le 1er décembre 2017)
  3. « Bomb Defusal Manual », sur www.bombmanual.com (consulté le 1er décembre 2017)
  4. Maria Kalash, Keep Talking and Nobody Explodes : C'est de la bombe bébé, 1er novembre 2015, Canard PC n°327, p.22-23.
  5. (en) The 16th Independent Games Festival Finalists, site de l'Independent Games Festival.
  6. (en) The 17th Independent Games Festival Finalists, site de l'Independent Games Festival.