Kedleston Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kedleston Hall
Image illustrative de l'article Kedleston Hall
Période ou style Style palladien
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Nathaniel Curzon
Propriétaire actuel National Trust
Protection Grade I
Site web www.nationaltrust.org.uk/main/w-vh/w-visits/w-findaplace/w-kedlestonhall.htm
Coordonnées 52° 57′ 33″ N 1° 32′ 13″ O / 52.9592, -1.537 ()52° 57′ 33″ Nord 1° 32′ 13″ Ouest / 52.9592, -1.537 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Comté Derbyshire
Commune Kedleston

Géolocalisation sur la carte : Derbyshire

(Voir situation sur carte : Derbyshire)
Kedleston Hall

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Kedleston Hall

Kedleston Hall est un manoir anglais situé à Kedleston (en) près Derby, dans le Derbyshire. La demeure était le siège de la famille Curzon, originaire de Notre-Dame-de-Courson en Normandie. Le domaine est la propriété du National Trust.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Curzon possédait le domaine depuis au moins 1297 et vécu dans une série de manoirs sur le site ou autour du domaine de Kedleston Hall. Le manoir actuel est une commande de Nathaniel Curzon, premier Baron Scarsdale en 1759. La demeure de style palladien fut conçue par James Paine (en) et Matthew Brettingham et était assez librement inspirée par les plans originaux d’Andrea Palladio de la Villa Mocenigo jamais construite. À l’époque, un architecte relativement inconnu, Robert Adam, créait des temples de jardin pour mettre en valeur le paysage du parc. Curzon, impressionné par les créations d’Adam, chargea rapidement celui-ci de la construction de la nouvelle demeure.

Le Raj Bhavan (en), le palais des Gouverneurs généraux des Indes de Calcutta fut construit selon les lignes de Kedleston Hall. c'est par coïncidence que George Curzon, le membre le plus illustre de la famille Curzon devint vice-roi des Indes en 1898 et par conséquent, résida dans les deux demeures.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :