Keagan Dolly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Keagan Dolly
Image illustrative de l’article Keagan Dolly
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Montpellier HSC
Numéro 20
Biographie
Nom Keagan Larenzo Dolly
Nationalité Drapeau : Afrique du Sud Sud-Africain
Naissance (26 ans)
Lieu Johannesbourg (Afrique du Sud)
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 2012 -
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
2002-2005Drapeau : Afrique du Sud School of Excellence
2005-2011Drapeau : Afrique du Sud Mamelodi Sundowns
2011-2012Drapeau : Afrique du Sud Ajax Cape Town
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012-2014 Drapeau : Afrique du Sud Ajax Cape Town039 0(5)
2014-2017 Drapeau : Afrique du Sud Mamelodi Sundowns061 0(9)
2014-2015 Drapeau : Afrique du Sud Ajax Cape Town020 0(1)
2017- Drapeau : France Montpellier HSC038 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014-2015Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud U-23007 0(3)
2014-Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud010 0(2)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 mai 2018

Keagan Dolly est un footballeur sud-africain né le à Johannesbourg. Il évolue au poste de milieu de terrain au Montpellier HSC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Keagan Dolly est originaire du même quartier que Steven Pienaar et joue, à 12 ans, dans la même équipe locale que son aîné, intégrant la 'School of excellence', école spécialisée dans le football. Trois ans plus tard, il rejoint le centre de formation des Mamelodi Sundowns. Mais c'est à Cape Town, à 19 ans, qu'il signe son premier contrat professionnel[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Ajax Cape Town[modifier | modifier le code]

Keagan Dolly dispute son premier match avec les professionnels le 22 août 2012 en déplacement au Moroka Swallows FC (défaite 3-1). Neuf jours plus tard, il ouvre le score face aux Platinum Stars, son premier but en Premier Soccer League (victoire 4-1). Le premier et dernier de sa saison d'apprentissage en première division sud-africaine (12 apparitions, 8 titularisations)[3].

Pour sa deuxième saison, il s'impose déjà, à 20 ans, comme un membre du onze de départ de l'Ajax Cape Town, participant à 27 des 30 rencontres de championnat. Au terme de celle-ci, il reçoit sa première distinction personnelle, élu « Premier Soccer League Young Player Of The Season ». Il est alors convoité par les cadors du championnat dont Kaizer Chiefs (2e de la saison 2013-2014), Orlando Pirates (4e) et le Mamelodi Sundowns FC (champion en titre) qu'il rejoint. Il est toutefois prêté à l'Ajax, le temps d'une saison[3].

Mamelodi Sundowns[modifier | modifier le code]

Définitivement joueur des Mamelodi Sundowns, son talent explose lors de la saison 2015-2016 qui le voit être nominé pour le titre de « Footballer of the Season » en compagnie de ses coéquipiers Hlompho Kekana et Khama Billiat, ce dernier remportant les suffrages. Avec son équipe, il garnit également son armoire à trophées, remportant le championnat et la Coupe de la Ligue[3].

En septembre 2016, des approches d'Aston Villa, en cas de départ de Jordan Ayew, et de l'Olympiakos sont évoqués mais certaines clauses de son contrat posent problèmes. Malgré les tractations entre son club et son agent, il remporte la Ligue des Champions de la CAF avec son club et participe à la Coupe du monde des clubs au Japon. Ses performances lui valent ainsi de figurer dans le Onze-Type de l'année aux CAF Awards et d'être nominé pour celui de joueur africain basé en Afrique[3].

Obnubilé par l'idée de rejoindre l'Europe, il ferme la porte en décembre 2016 aux avances d'Al Ahly, club le plus couronné d'Afrique[3].

Montpellier HSC[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2017, il signe un contrat de quatre ans et demi avec le Montpellier Hérault SC[4],[5]. Il découvre la Ligue 1 le 7 février 2017 à l'occasion de la réception de l'AS Monaco (défaite 1-2). Il profite de la blessure d'un autre renfort du mercato hivernal, Jonathan Ikoné, pour enchaîner les titularisations dès son arrivée avant d'entrer plus régulièrement en cours de match. Au sein d'un club qui finit sa saison en roue libre avec 5 défaites consécutives, il dispute 12 rencontres (dont 5 titularisations) pour ses premiers mois dans l'hexagone.

Sa saison 2017-2018 débute timidement dans l'Hérault, Der Zakarian s'appuyant sur une défense à cinq et confiant les clés de son milieu à Skhiri, Lasne, Sessègnon et Junior Sambia. Sur la phase aller, il ne compte ainsi que quatre apparitions en Ligue 1, pour une titularisation. Sa situation évolue lors du mercato hivernal avec le départ du béninois vers la Turquie. Il rentre alors dans la rotation de l'équipe et se montre décisif, délivrant une passe décisive à Amiens (1-1) puis lors de la réception du SCO Angers (victoire 2-1) avant d'inscrire son premier but en championnat lors de la 36e journée, ouvrant le score face au FC Nantes (victoire 0-2). Sur la phase retour, il connait ainsi huit titularisations accompagnées de cinq entrées en jeu.

Titulaire lors de la première journée de championnat de la saison 2018-2019, il doit faire face à la concurrence de Florent Mollet à son poste. Ce dernier se distingue dès la deuxième journée, trouvant le chemin des filets et délivrant une passe décisive face à Amiens, reléguant Dolly sur le banc. Mollet blessé au genou début septembre, le sud-africain récupère sa place dans le onze pour la réception de Strasbourg (1-1, 5e journée), rencontre durant laquelle il se fracture le péroné à la suite d'un tacle du milieu alsacien Jérémy Grimm[6].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Avec la sélection sud-africaine, il participe à la Coupe d'Afrique des nations des moins de 23 ans 2015 organisée au Sénégal. L'Afrique du Sud atteint la demi-finale de la compétition, en étant battue par l'Algérie.

En août 2016, il participe aux Jeux Olympiques avec sa sélection.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]