KDE Display Manager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kdm)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
KDE Display Manager (KDM)

Description de cette image, également commentée ci-après
KDM, kubuntu
Informations
Développé par l'équipe de KDE
Dernière version 4.10
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata/ QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Linux, Solaris, BSD, et tout autre systèmes Unix
Type X display manager
Licence GNU GPL
Site web http://www.kde.org

KDM (qui est le sigle de KDE Display Manager), est un gestionnaire d'affichage pour le système de fenêtre X.

Il fut le remplaçant de XDM pour KDE.

À partir de KDE Plasma 5, il est remplacé par SDDM, compatible avec Wayland[1],[2].

Tout comme KDE, il utilise Qt et peut être configuré à partir de System settings (le centre de contrôle de KDE).

C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence GNU GPL.

Description et utilisation[modifier | modifier le code]

KDM se présente sous la forme d'une simple boîte de dialogue, avec une liste d'utilisateurs sur la gauche, leurs noms d'utilisateurs, leurs noms réels et optionnellement contient également une petite image qui peut être choisie par l'utilisateur ou l'administrateur. À droite de la liste se trouvent des salutations et une image.

KDM permet aux utilisateurs de sélectionner leur session à partir de la liste des utilisateurs. Pour ouvrir une session, il suffit de sélectionner son utilisateur et d'entrer son mot de passe. L'utilisateur peut choisir le gestionnaire de fenêtres qu'il souhaite utiliser grâce à un menu situé en bas à droite de la boîte de dialogue.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SDDM - ArchWiki », sur wiki.archlinux.org (consulté le 14 décembre 2017)
  2. (en) « Simple Desktop Display Manager », Wikipedia,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]