Kazuo Chiba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chiba (homonymie).
Kazuo Chiba
T.K Chiba.jpg

Kazuo Chiba

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
San DiegoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Maître

Kazuo Chiba (en japonais : 千葉 和 雄), aussi connu sous le nom de T.K. Chiba, est un professeur d'aïkido japonais né le à Tokyo et mort le (à 75 ans)[1].

Il a passé une grande partie de sa carrière d'enseignant au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il fut 8e dan d'aïkido à l'Aïkikaï organisation, et fondateur de dojos à Londres et à San Diego. Il est également le fondateur d'une fédération internationale d'aïkido connu sous le nom Birankai international. Dans le monde de l'aïkido, Chiba est parfois connu en tant que représentant de la partie « dure » de l'aïkido, avec un fort accent sur le maniement des armes. En 2006, il a annoncé son départ à la retraite progressive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chiba est né le 5 février 1940 à Tokyo. À 14 ans, il a commencé à s'entraîner sérieusement au judo à l'Académie Internationale de Judo. Il a commencé l'étude du karaté shotokan à l'âge de 16 ans. Mécontent des arts martiaux qu'il avait étudiés, il a commencé à chercher l'art qui puisse satisfaire son désir.

En 1958, il a trouvé l'aïkido et débuté sept années intensives d'étude en tant qu'uchideshi avec le fondateur de l'aïkido Morihei Ueshiba, à l'Aikikai Hombu Dojo. Chiba est devenu un proche disciple de Ueshiba et voyageait avec lui comme son assistant personnel pendant la majeure partie de cette période de sept ans[2]. Pendant ce temps, il a également étudié le iaidō. En 1960, Chiba obtenu le grade de 3e dan et a été affecté à Nagoya pour établir une école branche et servir son instructeur à temps plein. En 1962, il a obtenu le 4e dan et a commencé à enseigner au Hombu Dojo. En trois ans, au cours desquels il a enseigné dans de nombreuses universités locales, Chiba a complété sa formation comme uchideshi, et il obtint ainsi le 5e dan.

Sur instruction de Morihei Ueshiba, Chiba déménage à Sunderland, en Angleterre, en 1966. Après quelques mois, il s'installe à Londres où il créé en 1967 le Londres Aikikai. En 1968, il a formé l'Aikikai de Grande-Bretagne (plus tard rebaptisée British Aikido Federation conformément aux directives de la Fédération Internationale d'Aïkido). En 1970, il reçoit 6e dan ainsi que le titre de shihan.

En 1975, Chiba retourne au Japon pour servir en tant que secrétaire du département international de l'Aikikai Hombu Dojo.

En 1981, il accepte l'invitation de la Fédération des États-Unis d'Aïkido de se déplacer à San Diego, en Californie, où il fonde le San Diego Aïkikaï. Il fut président du Comité pédagogique du Birankai International.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « T.K. Chiba, 1940-2015 », sur birankai.org,‎
  2. David Halprin et Peter Bernath, « Entretien avec Chiba Kazuo Shihan : Loyauté et lignée », sur GuillaumeErard.fr,‎ (consulté le 9 avril 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]