Kazuhiko Hasegawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kazuhiko Hasegawa
Naissance (72 ans)
Préfecture d'Hiroshima (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Réalisateur
Scénariste
Acteur
Films notables Le Meurtrier de la jeunesse
L'homme qui a volé le soleil

Kazuhiko Hasegawa (長谷川和彦, Hasegawa Kazuhiko?), né le , est un réalisateur et scénariste japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après quelques années passées à la Nikkatsu comme assistant réalisateur et comme scénariste pour des réalisateurs de roman-porno comme Chūsei Sone et Tatsumi Kumashiro, Kazuhiko Hasegawa passe une première fois à la réalisation en 1976 avec Le Meurtrier de la jeunesse, produit par ATG, un film sombre sur un jeune homme qui assassine ses parents[1]. Il revient à la réalisation trois ans plus tard avec L'homme qui a volé le soleil, produit par la Tōhō cette fois-ci et dans lequel un scientifique excentrique construit une bombe atomique et fait chanter le gouvernement[1].

Les deux films réalisés par Kazuhiko Hasegawa font partie des plus sombres et des plus critiques envers la société japonaise sortis dans les années 1970[1]. Ils lui valent de nombreuses récompenses.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur exécutif[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Alexander Jacoby, A Critical Handbook of Japanese Film Directors - From the Silent Era to the Present Day, Stone Bridge Press, , 398 p. (ISBN 978-1-933330-53-2), p. 38-39
  2. Le Meurtrier de la jeunesse : titre français du film lors de la rétrospective "Le Cinéma japonais" du 19 mars au 29 septembre 1997 au Centre George-Pompidou
  3. L'homme qui a volé le soleil : titre français du film lors de la rétrospective "Le Cinéma japonais" du 19 mars au 29 septembre 1997 au Centre George-Pompidou
  4. « Palmarès Prix de l'Âge d'Or », sur cinematek.be (consulté le 26 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]