Kays Ruiz-Atil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kays Ruiz-Atil
Image illustrative de l’article Kays Ruiz-Atil
Ruiz en septembre 2020.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Paris Saint-Germain
Numéro 36
Biographie
Nationalité Drapeau du Maroc Marocain
Drapeau de France Français
Nat. sportive Drapeau de France Français
Naissance (18 ans)
Lieu Lyon (France)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2006-2009Drapeau : France FC Gerland
2009Drapeau : France Olympique lyonnais
2009-2015Drapeau : Espagne FC Barcelone
2015-Drapeau : France Paris Saint-Germain
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2020-Drapeau : France Paris Saint-Germain 003 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015 Drapeau : Maroc Maroc -15 ans011 0(3)
2016Drapeau : France France -16 ans 002 0(0)
2017Drapeau : Maroc Maroc -17 ans 004 0(0)
2020-Drapeau : France France -19 ans 000 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 octobre 2020

Kays Ruiz-Atil, né le à Lyon, est un footballeur franco-marocain qui évolue au poste de milieu de terrain au Paris Saint-Germain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kays Ruiz-Atil nait en 2002 à Lyon[1] et grandit dans le quartier de Gerland dans le 7e arrondissement[2] dans une famille franco-marocaine. Son père, Radouan Atil, vient du Maroc[3]. Sa mère est Antonia Ruiz[3].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Premiers pas entre France et Espagne (2009-2015)[modifier | modifier le code]

Kays Ruiz-Atil joue au FC Gerland dès l'âge de 4 ans et jusqu'en 2009[4], puis six mois à l'Olympique lyonnais[3]. En septembre 2009, il est recruté par le FC Barcelone, à tout juste 7 ans[5]. Il y passe six ans

Mais suite aux sanctions infligées par la FIFA au Barça pour recrutements frauduleux de mineurs, il est contraint de rester sans jouer de match officiel pendant un an, et c'est le PSG qui en recrute le jeune talent[6], dont la cote a entre temps monté sur les réseaux sociaux, où circulent déjà plusieurs vidéos de ses gestes techniques[7].

Ce « transfert » sera l'objet d'une controverse au moment des Football Leaks, en 2018 : le club de Paris y est accusé d'avoir recruté illégalement ce jeune joueur, en déguisant la rémunération de sa famille en un emploi de son père Radouan, qui est engagé par le PSG pour travailler en tant que recruteur pour les jeunes[3] à la « direction sportive du club ». Recevant ainsi dès le un salaire mensuel de 3 200  adjoint d'une prime immédiate de 30 000 . L'avocat de la famille et du joueur, Arnaud Péricard, est également accusé de conflit d'intérêt, ce dernier étant maire de Saint-Germain-en-Laye, qui subventionne le club parisien. Cela n'aboutit néanmoins à aucune condamnation du Paris Saint-Germain, qui assure avoir reçu l'accord des instances régulatrices nationales et internationales pour son recrutement[8].

Vers le professionnalisme à Paris (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Avant la médiatisation de ces controverses, Ruiz-Atil avait signé un contrat d'aspirant avec le PSG en , verrouillant sa présence dans le centre de formation parisien[9].

Le [3], à tout juste seize ans, il signe son premier contrat professionnel avec le club parisien jusqu'en 2021[10]. Dans les saisons qui suivent, il joue notamment en Ligue de la jeunesse[11], sous les ordres de Thiago Motta pour la saison 2018-2019, qu'il dit l'avoir beaucoup apprécié[3].

S'il n'a pas encore fréquenté le groupe professionnel à l'approche de ses 18 ans, son développement physique n'étant pas forcément en avance sur les autres joueurs de son âge, il garde une forte cote auprès des observateurs vu son potentiel technique et sa vision du jeu[2],[3],[10].

Son image ne semble pas non plus avoir pâti des controverses liées aux Football Leaks — le PSG ayant d'ailleurs hérité de dossiers bien plus chauds en lien avec ces enquêtes — Kays Ruiz-Atil étant notamment lié à Adidas, avec quelques autres jeunes français, précoces dans leur rapports à l'image et aux marques[3],[10].

Lors de la saison 2019-2020, il prend un rôle de plus en plus important au sein de l'équipe des moins de 19 ans du PSG, s'illustrant surtout en Coupe Gambardella, notamment lors du 8e de finale où ils battent 5-1 l'OL de Rayan Cherki, à Lyon[12]. Ces performances attirent l’intérêt d'autres clubs, et alors que le PSG tarde à lui faire signer une prolongation, le FC Barcelone semble notamment très intéressé pour récupérer son ancien protégé[13].

Le il fait sa première entrée en professionnel avec le Paris Saint-Germain lors d'une victoire 0-9 face au Havre en match amical[14]. Le il entre en jeu lors des 30 dernières minutes d'un match amical qui voit son équipe s'imposer sur le score de 7 à 0 face aux Belges du Waasland Beveren[15].

Le il figure une première fois sur la feuille de match lors d'une rencontre officielle, à l'occasion du quart de finale de Ligue des champions contre l'Atalanta, remporté par Paris, qui ira par la suite jusqu'en finale de la compétition[16].

Le , il est titulaire face au RC Lens pour la 2ème journée de Ligue 1.

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Né en France, d'origine marocaine, il est sélectionné à plusieurs reprises dans les catégories de jeunes marocaines, notamment en [17] et début 2017[18] avec les moins de 15 ans, dans l'équipe qui gagne par la suite le tournoi de football (en) des Jeux africains de la jeunesse de 2018[19].

En , il est convoqué à un stage de l'équipe de France des moins de 16 ans[20]. L'entraîneur Jean-Claude Guintini loue sa fluidité technique mais explique que, en raison de sa maturité tardive, il faut le préserver et il ne se voit pas offrir de sélection[3]. Selon son père, il entendrait désormais défendre les couleurs de la France[3].

En , il est convoqué avec l'équipe de France des moins de 19 ans pour un stage en Allemagne[21]. Quelques jours après sa convocation, le stage est annulé en raison de la détection d'un cas de COVID-19 dans la sélection française [22].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Kays Ruiz-Atil au 17 octobre 2020[23]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2019-2020 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 - - - - - - C1 0 0 0 0 0 0
2020-2021 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 3 0 0 - - - C1 - - - 3 0 0
Sous-total 3 0 0 - - - - 0 0 0 3 0 0
Total sur la carrière 3 0 0 - - - - 0 0 0 3 0 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : France Paris Saint-Germain

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kays Ruiz : la pépite sur laquelle mise le PSG », sur Le Point, (consulté le 23 novembre 2019)
  2. a et b « PSG - Kays Ruiz remercie le Barça, mais ne rêve que de Paris », sur Goal.com, (consulté le 23 novembre 2019)
  3. a b c d e f g h i et j Damien Degorre, « Les nouveaux prodiges (5/5) : Kays Ruiz-Atil, l'Espagnol de Paris », L'Équipe,‎ (lire en ligne[archive], consulté le 23 novembre 2019)
  4. Bertrand Latour et Valentin Chatelier, « "Arrêtez d'être pressés", lance le président de l'ancien club de Kaïs Ruiz », sur RTL, (consulté le 16 avril 2020)
  5. « Le Barça recrute le Lyonnais Kaïs, 7 ans », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2019)
  6. Hamza Hizzir, « Kays Ruiz, "le nouveau Messi" chipé au Barça par le PSG », LCI, (consulté le 23 novembre 2019)
  7. « Football : Kays Ruiz, le prodige que le PSG a chipé au Barça », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 23 novembre 2019)
  8. Michel Henry, « Le fils, le père et le maire: l’improbable recrutement d’un futur Messi au PSG », Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2019)
  9. Alexandre Aflalo, « PÉPITE : Le Paris Saint-Germain blinde l'un de ses U15 », sur 90min.com, (consulté le 24 novembre 2019)
  10. a b et c Eric Michel, « Football : « mon rêve est de jouer en équipe première du PSG », assure la pépite Kays Ruiz-Atil », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2019)
  11. « Kays Ruiz-Atil - Données de ligne detaillées », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 24 novembre 2019)
  12. Yves Leroy, « Coupe Gambardella : le PSG surclasse Lyon », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 26 février 2020)
  13. « Info FM : le FC Barcelone veut récupérer Kays Ruiz-Atil », sur Foot Mercato, (consulté le 26 février 2020)
  14. « Le Havre/PSG (0-9), une promenade de santé pour reprendre », sur CulturePSG (consulté le 5 août 2020)
  15. « Amical : PSG - Waasland-Beveren en direct commenté », sur France Football (consulté le 5 août 2020)
  16. (it) « Atalanta-Psg 1-2: Dea rimontata nel recupero, che beffa per Gasperini », sur La Gazzetta dello Sport, (consulté le 26 août 2020)
  17. « Stage de la sélection marocaine U15 », sur facebook.com, Ligue de Paris Île-de-France de Football, (consulté le 23 novembre 2019)
  18. Franck Gineste, « Football : Kays Ruiz, la pépite du PSG que l'Europe convoite », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2019)
  19. Mohammed Gherrabi, « Football / Les Lionceaux de l’Atlas (U15): L’équipe nationale marocaines remporte le Championnat d’Afrique des (U15) », sur Afrique L'Adulte, (consulté le 23 novembre 2019)
  20. « Equipes de France - Débuts en Bleu », sur fff.fr, FFF, (consulté le 23 novembre 2019)
  21. « L'équipe de France des U19 avec Zinga, Zidane et Cherki », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 2 octobre 2020)
  22. « Matches en Allemagne annulés », sur www.fff.fr, Fédération Française de Football, (consulté le 17 octobre 2020)
  23. « Fiche de Kays Ruiz-Atil », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]