Kawasaki Shoko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shoko (homonymie).
Kawasaki Shoko
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
川崎小虎Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Maître
Tomoto Kobori (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Haruhiko Kawasaki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Kawasaki Chitora (d) (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kawasaki Shoko est un peintre japonais des XIXe et XXe siècles, né en 1886 à Gifu, mort en 1977 à Tokyo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kawasaki Shoko est un peintre de paysages animés, fils d'une famille d'artistes et de lettrés. En 1905, il entre à l'École des beaux-arts de Tokyo, où il a Foujita comme camarade de promotion. Il participe aux Salons officiels de l'État et de l'Éducation Nationale, dont il est nommé membre du jury en 1927. En 1929, il participe aussi à l'Exposition d'Art Japonais du Musée du jeu de paume à Paris. En 1934, il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Tokyo. En 1940, il envoie à l'Exposition Universelle de New York : La vie du marais. En 1961, il reçoit le Prix du Geijutsuin. De 1968 à 1973, il expose à Tokyo, à Nogoyá et Osaka. En 1974, pour son 88e anniversaire, il lui est organisée une grande exposition à Tokyo, pendant laquelle il meurt d'un pneumonie. En 1978, a lieu une exposition rétrospective posthume au Musée d'art Yamatane.

Il bénéficie de plusieurs achats de l'État : Paysage désert — Un écureuil dans le bois d'automne. Les titres de ses œuvres indiquent qu'elles expriment son sens de la nature.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 2, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030125), p. 726.