Katsuwonus pelamis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres poissons nommés bonite, voir Bonite.

Katsuwonus pelamis, communément appelé Bonite à ventre rayé[1], thon listao, thon rose ou thon rosé (skipjack tuna en anglais), est une espèce de poissons de la famille des Scombridae. C'est l'unique espèce du genre Katsuwonus (monotypique).

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Katsuwonus pelamis se distingue par les quatre à six longues lignes longitudinales sombres qui ornent son ventre blanc argenté. Le dos est gris-bleuté, sans dessin. Cette espèce mesure généralement autour de 80 cm de long, 1,1 m au maximum, pour près de 35 kg[2]. Son espérance de vie est donnée pour 12 ans[2].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Katsuwonus pelamis est une bonite cosmopolite des eaux tropicales et chaudes ou tempérées (>15 °C), présente dans toutes les mers non glaciaires à l'exception de la Mer Noire[3]. De la famille des scombridés, c'est un grand migrateur.

Pêche[modifier | modifier le code]

Avec 2,8 millions de tonnes capturés en 2006[4], c'est la troisième espèce la plus pêchée au monde[5] après l'anchois et le Colin d'Alaska. C'est une espèce qui est souvent classée dans les thons, et, à ce titre, c'est l'espèce de thon la plus pêchée[6] au monde.

Consommation[modifier | modifier le code]

C'est un poisson apprécié mais qui peut bioaccumuler le mercure et le méthyl mercure, et en cas de mauvaises manipulations et/ou de rupture de la chaine du froid le thon (comme les autres poissons scombroïdes, c'est-à-dire de la même famille) compte parmi les sources les plus courantes d'intoxication à l'histamine dite dans ce cas scombrotoxisme[7]. Ce risque est en France surveillé dans le cadre du « Plan de surveillance de l'histamine dans les produits de la pêche » (ainsi en 2006, sur 375 prélèvements, 10 non-conformités ont été mise en évidence par la DGAL[7]).

L'espèce katsuwonus pelamis est utilisé dans différentes cuisines d'Asie, dont notamment :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]