Katrina Kalda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Katrina Kalda
Naissance
Tallinn (Estonie)
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • Un roman estonien
  • Arithmétique des dieux
  • Le pays où les arbres n’ont pas d'ombre

Katrina Kalda est une femme de lettres française d'origine estonienne, née en 1980 à Tallinn, en Estonie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Katrina Kalda arrive en France, à Calais, à l'âge de dix ans.

Après une khâgne, elle étudie la littérature comparée à l'École normale supérieure de Lyon et commence une thèse sur la littérature de l'Europe centrale et orientale des années 1960-1990[1], tout en enseignant comme allocataire monitrice. Elle travaille alors dans le secondaire comme professeur agrégé, puis passe le concours de conservateur de bibliothèques (Enssib, promotion DCB 23). Elle est depuis 2015 en poste à la bibliothèque universitaire de l'université de Tours.

Son premier roman, Un roman estonien, est publié chez Gallimard (2010). Son deuxième roman, Arithmétique des dieux[2],[3], paraît chez le même éditeur (2013).

En 2013, elle reçoit le prix du rayonnement de la langue et de la littérature française de l'Académie française[4] ; puis, en 2015, le prix littéraire Richelieu de la francophonie décerné par Richelieu International Europe[5].

Elle est également l'auteur de traductions.

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Édition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]