Kati Outinen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kati Outinen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Professeure
Comédie
École supérieure de théâtre d'Helsinki
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Anna Katriina OutinenVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Kati OutinenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Actrice, scénariste, réalisatriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Anna Katriina Outinen, dite Kati Outinen, est une actrice finlandaise, née le à Helsinki. Elle a souvent interprété de grands rôles féminins dans les films du réalisateur finlandais Aki Kaurismäki, notamment dans L'Homme sans passé pour lequel elle a remporté le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1961 à Helsinki[1], Kati Outinen intègre à neuf ans une école de ballet[2]. Mais elle privilégie finalement le théâtre et entre dans un club pour enfants à l’âge de douze ans[2]. Elle termine à peine ses études secondaires qu'elle obtient un rôle dans un film finlandais tourné en 1979 et sorti en 1980, Täältä tullaan, elämä! (fi) de Tapio Suominen (fi), et décrivant un trio de jeunes, rebelles, de la banlieue d'Helsinki. Le film, où elle interprête un des rôles principaux, est un succès en Finlande, récompensé par un prix Jussis[3].

Pendant quatre ans, à partir de 1980, elle étudie l'art dramatique à l'École supérieure d'art dramatique d'Helsinki[3], auprès du metteur en scène Jouko Turkka (en). Elle n'applique pourtant pas les techniques de jeu spécifiques de l'« école Turkka ».

Elle atteint une renommée internationale grâce aux films de son compatriote Aki Kaurismäki, qui la retient comme actrice dès 1986, dans Ombres au paradis. Elle est présente ensuite dans plusieurs de ses films comme La Fille aux allumettes en 1989, ou encore Tiens ton foulard, Tatiana en 1994, Au loin s'en vont les nuages en 1996, etc.[1],[2],[4],[5],[6].

Au festival de Cannes 2002, elle remporte le prix d'interprétation féminine pour son rôle dans le film de Kaurismäki L'Homme sans passé[7]. Elle tient également pour ce réalisateur un des rôles principaux dans Le Havre[8], joué en français[2], sorti en 2011, puis un rôle plus secondaire dans L'Autre Côté de l'espoir tout en travaillant aussi pour d'autres réalisateurs dans les années 2000. Elle est également connue pour ses rôles au théâtre dans des pièces finlandaises contemporaines, mais aussi dans Roberto Zucco, la pièce de Bernard-Marie Koltès où elle interprète « la gamine », ou encore par exemple dans Les Trois Sœurs d'Anton Tchekhov où elle interprète Irina[1].

Elle a été également professeure à l’Ecole supérieure de théâtre d’Helsinki[1].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Sous la direction de Aki Kaurismäki[modifier | modifier le code]

Avec d'autres réalisateurs[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Hanna Helavuori, « Outinen, Kati [Helsinki 1961] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Dictionnaire universel des créatrices, Éditions Des femmes, , p. 3305
  2. a b c et d « Kati Oudinen », sur Evene.fr
  3. a et b (fi) Harto Hänninen, « Täältä tullaan elämä – kulttileffa tarkkisnuorista stadissa », Yle,‎ (lire en ligne)
  4. « Kati Outinen, son actrice préférée », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. (de) Susanna Petrin, « Kati Outinen ist das Gesicht des finnischen Films », Aargauer Zeitung,‎ (lire en ligne)
  6. (fi) « Kati Outinen: Meillä oli ihan sikamaisen niukkaa », Helsingin Sanomat,‎ (lire en ligne)
  7. « Repères. Le palmarès », Libération,‎ (lire en ligne)
  8. Eric Loret, « Portrait. Kati Outinen, faux semblant », Libération,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]