Kathleen Kennedy Cavendish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kathleen Kennedy Cavendish, née le à Brookline (Massachusetts) et morte dans un accident d’avion le à Saint-Bauzile en France, est un membre de la famille Kennedy des États-Unis, sœur cadette de John Fitzgerald Kennedy, devenu ensuite le 35e président des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Kathleen Agnes Kennedy, elle est le quatrième enfant de Rose Fitzgerald et Joseph Patrick Kennedy. Elle porte le surnom de Kick.

Alors que son père est ambassadeur des États-Unis à Londres de 1938 à 1940, elle reçoit une partie de son éducation au Queens' College (Londres).

Elle retourne en Angleterre en 1943, où elle travaille pour la Croix-Rouge. Elle y rencontre William Cavendish (1917-1944), marquis de Hartington, fils aîné et héritier du 10e duc de Devonshire. Comme il est protestant, la famille Kennedy s'oppose à leur union. Kathleen l'épouse néanmoins le , et seul son frère ainé Joe Jr assiste au mariage.

Ironiquement, son frère Joe Jr et son mari William sont tous deux tués au combat quelques mois plus tard : Joe Jr le au cours d’une mission de bombardement au-dessus du continent européen et Cavendish le , atteint par un tireur embusqué en Belgique, alors qu'il servait dans le Coldstream Guards, un régiment d’infanterie.

Veuve, Kathleen Cavendish reprend brièvement son service auprès de la Croix-Rouge puis décide de rester en Angleterre. Après la guerre, elle entame une liaison avec Peter Wentworth-Fitzwilliam, un homme marié. Désirant se marier, Fitzwilliam demande le divorce, mais le Kathleen et Peter meurent dans un accident d'avion en Ardèche, avant même que le divorce n'ait été prononcé. Les habitants de Saint-Bauzile, commune où est tombé l'avion, l'ont surnommée « La fée du pot-au-noir ».

Kathleen Cavendish est inhumée en Angleterre : seul son père assiste aux funérailles, sa mère Rose ne lui ayant jamais pardonné son mariage avec Cavendish puis sa liaison avec Fitzwilliam.

Hommages personnels ou publics[modifier | modifier le code]

Son frère cadet Robert[a] a donné le prénom « Kathleen » à sa première fille, née en 1951, en souvenir de sa sœur.

En , ses parents et frères et sœurs baptisent un gymnase en son honneur dans le Manhattanville College (en) de Purchase dans l'État de New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ministre de la Justice des États-Unis de 1961 à 1964 (alors que son frère John est président puis sous la présidence Johnson), assassiné pendant sa campagne électorale pour la présidence en 1968.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paula Byrne, Kick: The True Story of of Kick Kennedy, JFK's Forgotten Sister, and the Heir to Chatsworth, (ISBN 0-385-27415-7).
  • (en) Laurence Leamer, The Kennedy Women: The Saga of an American Family, New York, Villard Books, .
  • (en) Lynne McTaggart, Kathleen Kennedy: Her Life and Times, (ISBN 978-0007548125).

Liens externes[modifier | modifier le code]