Kathleen Evin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Evin.
Kathleen Evin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Kathleen Evin est une journaliste française, également productrice de radio, née en Martinique en 1949.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est engagée en 1971 comme secrétaire administrative adjointe du groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

C'est ainsi qu’elle tisse des liens avec la majeure partie des élus socialistes, et tout particulièrement avec Gaston Defferre et François Mitterrand. Participant à l’élaboration de projets de lois (avortement, contraception, etc.), elle collabore à l'hebdomadaire L’Unité et aux groupes des experts du PS. Partisane de l’alliance avec le PCF et du Programme commun, elle a alors une sympathie très nette pour le CERES. Mais à la suite des élections législatives de 1973, elle s’en écarte pour ses pratiques internes et ses positions sur l’avortement. En 1974, elle participe à la campagne présidentielle de François Mitterrand avec, entre autres, la charge des DOM-TOM.

En octobre 1975, elle revient vers le journalisme : Claude Perdriel la recrute à La Presse économique. Elle est ensuite engagée dans l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur au service politique. Elle est d’abord chargée du suivi de la majorité et du centre avant de suivre le PS à partir d’avril 1977. Elle interviewe alors François Mitterrand, Jacques Attali, Pierre Joxe et Gaston Defferre.

Elle publie en 1979 un livre critique, Michel Rocard ou l’art du possible (J.C. Simoën).

En 1985, alors membre du bureau de la société des rédacteurs du Nouvel Observateur, elle tente de s’opposer aux réformes en cours. Elle quitte l’hebdomadaire en 1986 pour collaborer au journal, Le Matin (1986-1987). Elle participe à la campagne présidentielle de 1988 comme attachée aux relations de François Mitterrand avec la presse. Elle rejoint France Inter, où elle crée l'émission dominicale Éphémérides, pour raconter la France à travers une personnalité et « ses » grands événements.

De 2001 à 2016, elle produit L'Humeur vagabonde, une émission quotidienne de début de soirée sur France Inter[1]. Elle est également administratrice de la SCAM et présidente de la société des producteurs de France Inter depuis 2009.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]