Katherina Hetzeldorfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Katherina Hetzeldorfer est la première femme connue à avoir été exécutée en raison de son homosexualité. Elle est noyée dans le Rhin à Spire en 1477[1].

Biograhie[modifier | modifier le code]

Originaire de Nuremberg, Katharina Hetzeldorfer s'est installée à Spire en 1475. Elle est décrite comme habillée en homme en compagnie d'une femme qu'elle présente comme sa sœur[2].

En 1477, elle est jugée pour homosexualité et travestissement. Elle est poursuivie après avoir été dénoncée par une personne à qui elle avait confié qu'elle et sa sœur vivaient en couple. Il aurait aussi eu des relations sexuelles tarifées avec deux femmes, dont l'une a affirmé que Katharina Hetzeldorfer utilisait un gode ceinture en cuir rouge lors de leurs rencontres[3].

Aucun cas antérieur d’exécutions pour lesbianisme est connu, alors que les exécutions pour homosexualité masculine ou sodomie étaient courantes à l'époque[4].

Par la suite, d'autres exécutions seront perpétrées pour homosexualité féminine en Europe telles que celles de Catherine de la Maniere et de Françoise de l'Estrage, en 1537 en France, et un cas de persécution célèbre était celui d'Agatha Dietschi en 1547[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) H. Puff, « Female Sodomy: The Trial of Katherina Hetzeldorfer (1477) », Journal of Medieval and Early Modern Studies, vol. 30, no 1,‎ , p. 41–62 (ISSN 1082-9636 et 1527-8263, DOI 10.1215/10829636-30-1-41, lire en ligne, consulté le 10 novembre 2019)
  2. (en) Margaret Schaus, Women and Gender in Medieval Europe: An Encyclopedia, Taylor & Francis, (ISBN 9780415969444, lire en ligne)
  3. Helmut Puff, Sodomy in Reformation Germany and Switzerland, 1400-1600, University of Chicago Press, , 32–33 p. (ISBN 978-0-226-68505-2, lire en ligne)
  4. (en) Victoria Blud, The Unspeakable, Gender and Sexuality in Medieval Literature, 1000-1400, Boydell & Brewer, (ISBN 9781843844686, lire en ligne)
  5. Katherine Crawford, European Sexualities, 1400-1800, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-83958-7, lire en ligne), p. 162