Katastrophenbucht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Katastrophenbucht
Vue générale de la Katastrophenbucht.
Vue générale de la Katastrophenbucht.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la Suisse Suisse
Subdivisions
territoriales
Canton de Zoug
Géographie physique
Type Baie
Localisation Lac de Zoug
Coordonnées 47° 10′ 11″ nord, 8° 30′ 50″ est
Longueur 150 km
Largeur
· Maximale 70 km
Géolocalisation sur la carte : canton de Zoug
(Voir situation sur carte : canton de Zoug)
Katastrophenbucht
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Katastrophenbucht

La Katastrophenbucht (en français : « baie de la catastrophe »)[1] est une baie de Suisse faisant partie de la côte septentrionale du lac de Zoug. Elle est bordée par la Vorstadt, à l’ouest de la vieille-ville de Zoug.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme se réfère au glissement de terrain sous-lacustre s'étant produit dans la baie et ayant laissé 650 personnes sans abris en 1887 (en allemand: Vorstadtkatastrophe)[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Large d'environ 70 m pour 150 m de longueur, la « Katastrophenbucht » se trouve au nord-ouest de la vieille ville de Zoug. En 1998, Maria Bettina Cogliatti a conçu la façade de la baie de 112 mètres de long avec la peinture en champs de couleur Trompe-l'œil[3]. Derrière la baie se trouve le Rigiplatz, dont la conception artistique d'Anton Egloff (1995) rappelle également la catastrophe de 1887[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de la Katastrophenbucht en 1887 avec le glissement de terrain s'étendant dans le lac.

La Vorstadtkatastrophe (« catastrophe de la banlieue ») a été un événement au cours duquel, le , les rives du lac de Zoug se sont effondrées dans la ville de Zoug et ont coulé 35 maisons dans le lac. Onze personnes ont été tuées et environ 650 sont restées sans abri. En raison de la catastrophe, la baie a attiré des « touristes de catastrophe » du monde entier[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.24heures.ch/vaud-regions/canton-vaud-met-feu-lac-zoug/story/14787673
  2. (de) Katastrophenbucht. In: Beat Dittli, Käty Hofer: Zuger Ortsnamen: Lexikon der Siedlungs-, Flur- und Gewässernamen im Kanton Zug : Lokalisierung, Deutung, Geschichten / 3 Namenlexikon Ho - Q. Zoug: Balmer, 2007. (ISBN 9783855480586)
  3. Brigitte Moser: « Maria Bettina Cogliatti, Trompe-l’œil » In: Kunst im öffentlichen Raum der Stadt Zug. Zurich: Edition Hochparterre, 2016, (ISBN 978-3-909928-37-8) , p. 172.
  4. Brigitte Moser: Denk-mal! Erinnerungen an ein historisches Ereignis In: Kunst im öffentlichen Raum der Stadt Zug. Zurich: Hochparterre, 2016, p. 114–125 (ISBN 978-3-909928-37-8)
  5. Christof Buri, Christian Raschle: Der Untergang der Zuger Vorstadt am 5. Juli 1887. In: Gemeinnützige Gesellschaft des Kantons Zug (org.): Zuger Neujahrsblatt, Zoug 1987 p. 5–46.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :