Katanagatari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un anime image illustrant un manga
Cet article est une ébauche concernant un anime et un manga.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Katanagatari
刀語
Genre Chanbara, Comédie, Drame, Tragédie, Action, Romance
Light novel
Auteur Nisio Isin
Illustrateur Take
Éditeur (ja) Kōdansha
Sortie initiale janvier 2007 – décembre 2007
Volumes 12
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation White Fox
Compositeur
Licence (fr) Black Box
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
1re diffusion 25 janvier 2010 – 10 décembre 2010
Épisodes 12

Katanagatari (刀語?, littéralement Histoire de sabre) est une série de light novels japonais écrite par Nisio Isin et illustrée par Take. Une adaptation en anime de 12 épisodes est diffusée au Japon entre janvier et décembre 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le légendaire forgeron Shikizaki Kiki confectionna mille katanas durant son existence, mais seulement douze de ceux-ci ont un réel pouvoir. C'est là que nous retrouvons Togame, stratège de l'actuel Shogun. Elle reçut pour mission de retrouver ces douze fameux katanas, et engagea donc des guerriers ainsi que des ninjas. Mais ceux-ci, aveuglés par la puissance des katanas, les gardèrent en leurs mains. C'est alors qu'elle décide de s'allier au maître du style de combat sans épée, le Kyotō-ryū (虚刀流?). Mais elle apprend sa mort de la bouche de son fils et seul héritier du style, Yasuri Shichika...

Personnages[modifier | modifier le code]

Yasuri Shichika (鑢 七花?)

voix japonaise : Yoshimasa Hosoya, voix française : Laurent Pasquier
Le personnage principal, est le septième chef Kyotō-ryū, qui n'utilise pas d'épées. Ayant vécu seul avec sa sœur sur une ile déserte, il est complètement étranger au monde "normal". Il n'a pas les mêmes mœurs, notamment celle du respect de la vie d'autrui. La réflexion n'est pas son fort, réfléchir lui est un exercice difficile. Il est "comme un enfant qui aurait juste grandi physiquement". Il s'auto-proclame "Katana de Togame" et se voue à la recherche des 12 katanas en compagnie de Togame.

Togame (とがめ?)

voix japonaise : Yukari Tamura
Togame est la stratège de l'actuel Shogun. Maladroite et fragile, elle est l'instigatrice de la recherche des douze épées. Elle ne cesse de frapper Yasuri en criant le mot "Cheerio" (qui veut dire adieu, alors que Togame croit qu'il s'agit d'un mot d'encouragement dont elle a fait son Leitmotiv. Elle le touche légèrement, étant de constitution fragile, Togame ne "frappe" pas fort, cela ressemble plus à une tape amicale).

Yasuri Nanami (鑢 七実?)

voix japonaise : Mai Nakahara
Nanami est la sœur de Shichika. Elle est faible physiquement (elle est malade, mais comme elle le dit, "son corps refuse de la laisser mourir"). Mais elle possède un aspect redoutable (insensibilité à la douleur et aux sédatifs), de ce fait elle pourrait bien être la personne la plus forte du Japon du fait de son génie incomparable quant à la déduction de la stratégie de ses adversaires. Sa capacité d'apprentissage lui permet d'apprendre une technique simplement en la regardant (son père l'ayant deviné en la regardant, a refusé de faire d'elle le nouveau chef Kyotō-ryū). Elle a un caractère froid, surtout lors des interrogatoires sur les ennemis qui l'attaquent (un ninja du clan Maniwa en fera d'ailleurs les frais). Elle ne montre aucuns sentiments lors de ces interrogatoires (qui se finissent fatalement), la faisant passer pour une sociopathe. Malgré cela, elle respecte toujours les dernières volontés de l'adversaire

Média[modifier | modifier le code]

Light novels[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

La série comporte 12 épisodes d'une cinquantaine de minute chacun. Chaque épisode est diffusé une fois par mois entre janvier et décembre 2010. C'est pour « incarner 《un plaisir par mois》 puisque le light novel était publié une fois par mois », selon le producteur Yōsuke Toba. Quant à la durée, c'est pour « exprimer l'intérêt de l'original au maximum »[1].

La série est sortie en DVD et en Blu-ray au mois de décembre 2013 aux éditions Black Box dans les pays francophones[2].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Les titres de ces épisodes portent les noms des 12 katanas créés par Shikizaki Kiki.

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
01 Zettô Kanna 絶刀・鉋 Zettou Kanna 25 janvier 2010
Récupération du 1er sabre.
02 Zantô Namakura 斬刀・鈍 Zantou Namakura 8 février 2010
Récupération du 2e sabre.
03 Sentô Tsurugi 千刀・鎩 Sentou Tsurugi 8 mars 2010
Récupération du 3e sabre.
04 Hakutô Hari 薄刀・針 Hakutou Hari 16 avril 2010
Récupération du 4e sabre.
05 Zokutô Yoroi 賊刀・鎧 Zokutou Yoroi 21 mai 2010
Récupération du 5e sabre.
06 Sôtô Kanazuchi 双刀・鎚 Soutou Kanazuchi 4 juin 2010
Récupération du 6e sabre.
07 Akutô Bita 悪刀・鐚 Akutou Bita 9 juillet 2010
Récupération du 7e sabre.
08 Bitô Kanzashi 微刀・釵 Bitou Kanzashi 13 août 2010
Récupération du 8e sabre.
09 Ôtô Nokogiri 王刀・鋸 Outou Nokogiri 10 septembre 2010
Récupération du 9e sabre.
10 Seitô Hakari 誠刀・銓 Seitou Hakari 15 octobre 2010
Récupération du 10e sabre.
11 Dokutô Mekki 毒刀・鍍 Dokutou Mekki 12 novembre 2010
Récupération du 11e sabre.
12 Entô Jyû 炎刀・銃 Entou Jyuu 10 décembre 2010
Récupération du 12e sabre.

Génériques[modifier | modifier le code]

Génériques de début[modifier | modifier le code]
Génériques de fin[modifier | modifier le code]

Le générique de fin est différent à chaque épisode.

  1. Tasogare no Gekka par Yousei Teikoku
  2. Refulgence par Shoujobyo
  3. Senbon Sennyo no Hamari-Uta par Aki Hata
  4. Kyomu no Hana par kukui
  5. Ai to Makoto par Togame (Yukari Tamura)
  6. Yuki no Onna par ALI PROJECT
  7. Mayoigo Sagashi par Nanami Yasuri Mai Nakahara
  8. Karakuri Nemuri-dan par Nomiko
  9. Akashi par Annabel
  10. Ina, to Hime wa Subete wo Katarazu par Hitei-hime (Haruka Tomatsu)
  11. Bourei-tachi yo Yabou no Hate ni Nemure par Faylan
  12. Toki Sude ni Hajimari wo Kizamu par Minami Kuribayashi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Weekly Toro Station (en), 13e édition
  2. « Katanagatari - Intégrale », sur manga-news.com (consulté le 30 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]