Kaspars Gerhards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kaspars Gerhards
Illustration.
Kaspars Gerhards en juillet 2017.
Fonctions
Ministre letton de l'Agriculture
En fonction depuis le
(2 ans, 7 mois et 30 jours)
Premier ministre Arturs Krišjānis Kariņš
Gouvernement Kariņš
Prédécesseur Jānis Dūklavs
Ministre de la Protection de l'environnement et du Développement régional

(4 ans, 2 mois et 18 jours)
Premier ministre Laimdota Straujuma
Māris Kučinskis
Gouvernement Straujuma II
Kučinskis
Prédécesseur Romāns Naudiņš
Successeur Juris Pūce
Ministre des Transports

(1 an, 7 mois et 22 jours)
Premier ministre Valdis Dombrovskis
Gouvernement Dombrovskis I
Prédécesseur Ainārs Šlesers
Successeur Uldis Augulis
Ministre des Affaires économiques

(1 an, 2 mois et 20 jours)
Premier ministre Ivars Godmanis
Gouvernement Godmanis II
Prédécesseur Gaidis Bērziņš (intérim)
Jurijs Strods
Successeur Artis Kampars
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Jelgava (URSS)
Nationalité Letton
Parti politique TB/LNNK (jusqu'en 2011)
NA (depuis 2011)
Diplômé de Université de Lettonie
Profession Économiste

Kaspars Gerhards, né le à Jelgava, est un homme politique letton membre de l'Alliance nationale (NA). Il est ministre de l'Économie entre 2007 et 2009, ministre des Transports de 2009 à 2010, ministre de l'Environnement entre 2014 et 2019, et ministre de l'Agriculture depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu en 1993 un diplôme en économie de l'université de Lettonie, il devient vice-ministre des Affaires économiques. Il quitte ce poste en 1995, et travaille de 1996 à 1999 en tant que conseiller économique du président de la République Guntis Ulmanis. Il retourne ensuite au ministère, à un poste de secrétaire d'État.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il est nommé ministre des Affaires économiques dans le second gouvernement de coalition de centre-droit du Premier ministre libéral Ivars Godmanis le , sur proposition du parti Pour la patrie et la liberté (TB/LNNK), dont il n'est alors pas membre. Il y adhère en . À la suite d'un changement de majorité, il devient ministre des Transports le , dans le premier gouvernement du Premier ministre conservateur Valdis Dombrovskis.

Il se présente aux élections législatives du 2 octobre 2010 sur une liste de la coalition Alliance nationale mais échoue à se faire élire à la Diète.

Le , il est choisi par la NA pour occuper le poste de ministre de la Protection de l'environnement et du Développement régional dans le second cabinet de la Première ministre conservatrice Laimdota Straujuma. Reconduit dans l'exécutif de l'écologiste Māris Kučinskis le , il devient ministre de l'Agriculture le dans le gouvernement du conservateur Arturs Krišjānis Kariņš.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]