Kaspar d'Olasko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kaspar d'Olasko est un personnage fictif des livres de fantasy de Raymond E. Feist.

Duc d'Olasko[modifier | modifier le code]

Avant la compagnie de Serwin Fauconnier[modifier | modifier le code]

Kaspar est le fils du Duc d'Olasko. Il a une sœur, Natalia. Son père est connu pour être un grand chasseur, et Kaspar l'accompagne dès ses douze ans. Lorsque son père meurt, il devient lui-même duc d'Olasko.

Lorsque le magicien Leso Varen vient lui demander l'hospitalité, il accepte, sans se rendre compte qu'il devient petit à petit l'esclave de ce mage noir. Sous l'influence de Varen, il organise le massacre des Orosinis, qui ne laisse que deux survivants: Serre du faucon argenté, et Œil de la Sarcelle Bleue.

Pendant et après la compagnie de Serwin Fauconnier[modifier | modifier le code]

Lorsque Serre, désormais appelé Serwin Fauconnier, devient célèbre par ses talents de bretteur, il l'engage à son service. Cependant, Serwin ne pense qu'à sa vengeance, bien qu'il lui soit impossible de trahir le serment qu'il a fait à Kaspar. Quand Serwin n'est plus dans les grâces du Duc, celui-ci l'enferme dans la Forteresse du Désespoir. Mais Ser, aidé des autres prisonniers, parvient à s'échapper, et retourne à Opardum, capitale d'Olasko. Ser convainc Le Royaume des Isles, L'Empire de Kesh la Grande et le Royaume de Roldem de l'aider à s'emparer de la forteresse au côté du conclave des ombres, et Ser et Kaspar engagent le combat.

Bien que diminué par la fatigue, Ser est largement supérieur au duc. Il le vainc rapidement, mais alors qu'il s'apprête à ordonner sa mort, Pug le persuade de le laisser en vie, pour le bien de l'Orosini.

Exilé[modifier | modifier le code]

Sur Novindus[modifier | modifier le code]

Kaspar est déchu de son titre, et envoyé sur Novindus, le continent Sud du monde de Midkemia. Il est très rapidement attrapé par des esclavagistes, mais parvient à s'échapper. Alors qu'il est au bord de mourir de faim et de soif, il fait la rencontre de Jorgen, un enfant paysan. Il le suit, et, pendant près d'un an, il apprend la langue locale en compagnie de Jorgen et de sa mère, Jojanna. Lorsqu'il estime qu'il a appris tout ce qu'il pouvait dans l'humble foyer des deux paysans, il s'en va.

Il est ensuite recruté par Flynn, un autre habitant de Triagia. L'histoire de Flynn le convainc d'accepter le poste. Des trente compagnons marchands qu'ils étaient au départ, seuls trois, Flynn, Kenner et McGoin, ont survécu. Malgré l'imposante somme qu'ils avaient amassée, ils avaient tout laissé ou presque lorsqu'ils avaient découvert le Talnoy, sorte d'armure noire. Il dit qu'ils n'étaient plus capables après l'avoir touché de s'en débarrasser, et que, depuis qu'ils l'avaient découverte, leurs compagnons mouraient un à un. Kaspar veut refuser l'offre des marchands de faire la route avec eux, ce qui le ramènerait vers Triagia, mais lui aussi en est incapable. Finalement, il les suit.

Lors d'un arrêt à un temple, ils découvrent que l'armure n'est pas vide, et qu'elle est hautement maléfique. Quand McGoin puis Kenner sont tués, ils comprennent que les marchands sont tués quand ils ne vont pas dans la bonne direction. Ils vont alors vers le Ratn'Gary, pour parler aux Gardiens des Dieux. Alors qu'ils sont presque arrivés, Flynn rejoint l'autre rive du Fleuve de la Mort, et, par conséquent, meurt, laissant Kapsar seul.

Ce dernier parle aux gardiens, et ils le laissent avoir un entretien avec les Dieux. Il parle alors avec Banath, Dieu des Voleurs, qu'on appelle à Novindus Kalkin. Celui-ci lui révèle qu'il était sous l'emprise d'un geas, et lui révèle que le Talnoy est en fait originaire du monde cruel des Dasatis, dans un niveau de réalité différent du sien. Le Talnoy est un combattant intrépide, et renferme l'âme d'un soldat de ce monde.

Le Dieu le renvoie à Sulth, au Nord-Ouest de Novindus, avec des instructions précises pour rentrer à Triagia. Il lui parle aussi de l'organisation du conclave des ombres, et lui indique comment la contacter.

Sur Triagia[modifier | modifier le code]

Kaspar parvient à rentrer à Opardum. Ses épreuves sur Novindus l'ont tellement changé qu'il est méconnaissable, mais Serwin Fauconnier et sa femme Œil de la Sarcelle Bleue finissent par le reconnaître. Malgré son désir de le tuer, Serwin écoute néanmoins l'ancien duc. Jugeant que son histoire est trop importante pour ne pas être dévoilée, il contacte Magnus, qui accepte de l'emmener voir son père, Pug. Pug et l'ensemble du Conclave accordent à la nouvelle de l'existence du Talnoy l'attention requise. Kaspar découvre l'Île du Sorcier, puis va en Elvandar pour s'entretenir avec Tomas et Aglaranna. Lors de son séjour à la cité des Elfes, le mage noir Leso Varen lance une attaque simultanée sur Elvandar et l'ïle du Sorcier. Kaspar s'en tire, mais de nombreux Elfes meurent.

Membre du conclave des ombres[modifier | modifier le code]

Par la suite, Kaspar devient membre à part entière du Conclave. On l'envoie en compagnie de Petro Amafi, l'assassin, Serwin Fauconnier, Pasko, et Caleb, fils cadet de Pug, à L'Empire de Kesh la Grande. Grâce à ses manières et à son ancien statut, il parvient, en compagnie des autres membres du Conclave, à découvrir le gigantesque complot de leso Varen. Kaspar dîne même avec celui-ci, sans le savoir, puisque Varen a pris possession du corps de l'empereur de Kesh la Grande. Il découvre ensuite ce fait, et prévient Pug. Il assiste à la confrontation entre Pug, Miranda et Magnus d'un côté, et Leso Varen de l'autre.