Karst de La Rochefoucauld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'un des gouffres du BandiatRivières).

Le karst de La Rochefoucauld s’étend sur plus de 500 km2 entre La Rochefoucauld à l’est, la faille de l'Échelle à l’ouest, au nord la Bonnieure et au sud le Bandiat.

Géologie[modifier | modifier le code]

Il s’agit d’un système karstique dans les calcaires récifaux du Jurassique supérieur (Oxfordien), qui prend naissance durant le Cénozoïque, appartenant géologiquement au Bassin aquitain. On y trouve trois types de réseaux hydrogéologiques :

  • réseau fossile, comprenant notamment la Grande Fosse (site classé en 1934), doline d’une profondeur de 55 m et de 200 m de diamètre ;
  • réseau semi-actif, dont fait partie la Fosse Mobile (commune d’Agris, site classé depuis 1934), constituant la plus importante cavité du système karstique de La Rochefoucauld et formant un labyrinthe de plus de 8 km ;
  • grottes du Quéroy ayant une partie fossile et une partie semi-active ;
  • réseau actif constitué de rivières souterraines :

message galerie Le karst de la Braconne

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour le Sandre, l'Échelle est considérée comme la branche mère de la Touvre

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Gabilly, Élie Cariou et alii, Guides géologiques régionaux, Poitou, Vendée, Charentes, Paris, Masson, , 2e éd., 223 p. (ISBN 2-225-82973-X), p. 35-36

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Tournepiche, Géologie de la Charente, édition du Germa, musée des Beaux-arts d'Angoulême, 1998, 141 p., (ISBN 2-905221-28-3)
  • Jean-Yves Bigot, « Les grottes-labyrinthes du karst de la Rochefoucauld (Charente) », Actes de la 19e rencontre d'octobre - Saint-Laurent-en-Royans 2009,‎ , p. 29-34 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]