Karolina Protsenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karolina Protsenko
Description de cette image, également commentée ci-après
Karolina Protsenko en 2021

Naissance (13 ans)
Kiev
Activité principale Violoniste
Années d'activité 2017-…
Site internet https://karolinaprotsenko.com/

Karolina Protsenko, née le en Ukraine, est une violoniste vivant en Californie. Dès son enfance, elle se fait connaître en jouant des reprises de musiques à succès dans les rues de Santa Monica.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Karolina Protsenko naît le en Ukraine, de Nikalay et d'Ella, respectivement guitariste et pianiste amateurs. En 2014, la famille quitte l'Ukraine pour la Californie et s'établit à Santa Monica ; Karolina commence à y suivre des cours de violon[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2017, la fillette propose à ses parents de jouer dans la rue, à Santa Monica, pour gagner un peu d'argent de poche ; ses prestations remportent un important succès et l'année suivante, elle décide, en accord avec ses parents, d'en diffuser les vidéos sur Internet. Le succès est immédiat : moins de deux ans après avoir commencé, elle est suivie par plus de trois millions d'abonnés et cumule plus de cinq cent millions de vidéos vues ; elle a en outre enregistré quatre albums et été invitée à plusieurs émissions de télévision. En juin 2022, elle compte plus de 7 millions d'abonnés sur Youtube et près de 930000 abonnés sur son compte Instagram. [1],[2],[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Gault, « Karolina Protsenko, violoniste de 12 ans, star de Youtube », Radio Classique,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Sara Rose, « “Prodigies: A Million Dreams” is a night of ultra-talented young musical prodigies », New Mexico Living,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Srimoyee Chowdhury, « 11-year-old melody queen charms strangers on the street with bewitching tunes », Hindustan Times,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Srimoyee Chowdhury, « Karolina Protsenko », The Thinking Conservative,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]