Karol Irzykowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karol Irzykowski
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ŻyrardówVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Domicile
75 Filtrowa Street in Warsaw (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Sport
Distinction
Tablica irzykowskiego filtrowa.jpg
plaque commémorative
Grób Irzykowskiego w Żyrardowie.jpg
Vue de la sépulture.

Karol Irzykowski est un écrivain et critique littéraire polonais né le à Błażkowa et mort le à Żyrardów.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karol Irzykowski étudia à l'Université de Lviv puis déménagea à Cracovie en 1908, puis à Varsovie après la Première Guerre mondiale[1].

Son œuvre principale est le roman Pałuba (traduit en français sous le titre La Chabraque), commencé en 1891, publié en 1903 et adapté au cinéma en 1984[2].

Il fut membre de l'Académie polonaise de littérature fondée en 1933. Comme critique littéraire, il rejetait le réalisme.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Karol Irzykowski mourut des ses blessures subies pendant l'insurrection de Varsovie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Chabraque (Pałuba). roman, 1903 ;
  • Les rêves de Maria Dunin, nouvelle, 1903 ;
  • La Dixième Muse, Problèmes esthétiques sur le cinéma, essai, 1924 ;
  • La Lutte pour le fond, 1929 ;
  • Beniaminek. Sur Boy-Żeleński, 1933 ;
  • L'Éléphant dans la porcelaine, 1934.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Karol Irzykowski sur brittanica.com.
  2. Karol Irzykowski sur larousse.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]