Karolína Kurková

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Karolína Kurková
Karolína Kurková en 2011.
Karolína Kurková en 2011.

Naissance (34 ans)
Děčín, Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Physique
Cheveux Blonds
Yeux Verts
Taille 1,80 m
Mensurations (EU) 84-58.5-87.5
(US) 33-23-34,5 [1]
Taille vêtement 34
Carrière
Agence(s) Viva Models Paris

Karolína Kurková, née le à Děčín, en Tchécoslovaquie, est un mannequin et une actrice tchèque. Elle est principalement connue pour avoir été un Ange de la marque de lingerie Victoria's Secret de 2005 à 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Karolína Kurková est née à Děčín en Tchécoslovaquie, d'un père tchèque et d'une mère slovaque. Son père, Josef Kurka, était un joueur de basket-ball.

Mannequinat[modifier | modifier le code]

Karolína Kurková, née en 1984, débute dans le mannequinat lorsqu'un de ses amis envoie des photos d'elle à une agence de mannequins située à Prague. Cette agence la prend immédiatement pour des essais, puis l'engage. Elle reste néanmoins peu exposée et décide donc de tenter sa chance à l'étranger. C'est à Milan qu'elle fait une rencontre décisive. En effet, Miuccia Prada, (Prada et Miu Miu), lui fait signer son premier gros contrat. Elle est alors âgée de quinze ans[2].

Karolína s'installe ensuite à New York. En 2001, elle est l'un des plus jeunes mannequins à poser en couverture du magazine Vogue, ce qui lui permet d'être remarquée dans le monde de la mode. Par la suite, elle défile pour de grandes marques telles que Tommy Hilfiger, YSL ou encore Chanel et apparaît dans les campagnes publicitaires de Tommy Hilfiger, Valentino, Louis Vuitton, John Galliano, Chanel, Dior, Hugo Boss, Versace, H&M, Armani[3], et d'autres.

Karolína Kurková participe également au défilé de la marque de lingerie Victoria's Secret, qui rassemble les plus grands mannequins (Gisele Bündchen, Heidi Klum ou encore Adriana Lima). En 2002, elle devient un Ange de la marque. Durant le défilé de la même année, elle porte le Fantasy Bra, un soutien-gorge d'une valeur de près de 10 millions de dollars.

Toujours en 2002, elle reçoit le prix du « Mannequin de l'année » aux Vogue Fashion Awards. Anna Wintour, la rédactrice en chef du Vogue États-Unis, déclare qu'elle sera la prochaine « supermodel[4] ».

En septembre 2004, elle est photographiée par Steven Meisel et pose en couverture du Vogue américain.

Depuis, Karolína Kurková est apparue en couverture de plus de 40 éditions internationales du magazine Vogue[5],[6] dont l'édition française en 2001 et 2002. Elle figure également en couverture des magazines Elle, Vanity Fair et The Face. Elle a travaillé avec de nombreux photographes comme Steven Klein, Mario Sorrenti, et Mario Testino.

En 2007, elle se situe à la huitième place dans le classement annuel des mannequins les mieux payés selon le magazine Forbes, avec un salaire estimé à 3,5 millions de dollars[7].

En décembre 2007, elle est le visage d'une publicité pour Dell[8].

Durant un défilé pour la marque de maillots de bain Cía Marítima, Kurková a suscité de vives réactions parmi les médias brésiliens en raison de sa « cellulite » et de « ses poignées d'amour ».

Kurková est représentée par l'agence Viva Models Paris.

En novembre 2008, elle est élue « femme la plus sexy du monde » par la chaîne de télévision E! Entertainment Television et bat Angelina Jolie, Scarlett Johansson, ainsi que les mannequins Gisele Bündchen, Heidi Klum et Adriana Lima.

En 2011, elle pose pour la marque Bottega Veneta, puis Roberto Cavalli[9].

Parfum[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, est commercialisé un parfum qui porte son nom. Celui-ci est fabriqué par LR Health & Beauty Systems et distribué exclusivement par les partenaires de vente agréés par cette société par un système de vente multiniveau.

Cinéma / Télévision[modifier | modifier le code]

Karolina Kurkova au Festival de Cannes, en 2011.

En 2009, elle interprète la secrétaire du général des GI Joe dans le film G.I. Joe : Le Réveil du Cobra[10].

En 2010, elle joue une espionne dans l'épisode 2 de la saison 4 de la série télévisée Chuck.

Elle fit partie des juges de l'émission de télé réalité America's Next Top Model durant la quinzième saison, et de Germany's Next Top Model durant la quatrième saison.

En 2012, elle apparaît également en guest star dans la série télévisée 30 Rock, dans l'épisode 9 de la saison 6.

En 2013, elle joue son propre rôle dans la série Person of Interest, dans l'épisode 12 de la saison 2.

Elle est jurée de l'émission de mannequinat The Face, opposant trois équipes dirigées par Naomi Campbell, Coco Rocha et elle-même.

Charité[modifier | modifier le code]

En mars 2006, Karolína Kurková reçoit un prix pour son association Women Together. Kurková aide également des enfants à travers des organisations telles que The Beautiful Life Fund, Free Arts et Global Youth Action Network. En décembre 2003, Karolina Kurkova reçoit le prix Atmosphere Magazine Award au restaurant Planet Hollywood de Madrid.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Karolína Kurková a souffert d'hypothyroïdie, ce qui lui fit prendre du poids[11],[12].

Elle est mariée à Archie Drury depuis 2009. Elle a deux garçons, nés en octobre 2009 puis novembre 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.fashionmodeldirectory.com/models/Karolina_Kurkova/.
  2. « Karolina Kurkova », The VogueList, sur vogue.fr, Condé Nast (consulté le 15 décembre 2012)
  3. Karen Rouach, « Karolina Kurkova joue au backgammon pour Armani », sur lofficielmode.com, Éditions Jalou, (consulté le 15 décembre 2012)
  4. (en) « Karolina Kurkova », sur fashiontv.com, Fashion TV (consulté le 12 décembre 2012) : « next supermodel »
  5. (en) T. J. Mueller, « Karolina Kurkova makes the cover of Vogue Spain », sur modelsblog.info, (consulté le 15 décembre 2012)
  6. « Karolina Kurkova, chouchoute du magazine Vogue ? », sur public.fr, Public, (consulté le 15 décembre 2012)
  7. (en) « Models Media », sur forbes.com,
  8. (en) « Karolina Kurkova is the new face of Dell », sur glamboulevard.com, (consulté le 15 décembre 2012)
  9. Nadia Benleulmi, « Karolina Kurkova : ambassadrice déroutante pour Roberto Cavalli... », sur public.fr, Public, (consulté le 15 décembre 2012)
  10. [image] « Karolina Kurkova - G.I. Joe - Le réveil du Cobra », Diaporama, sur orange.fr, Orange (consulté le 12 décembre 2012).
  11. « Karolina Kurkova : Le top révèle sa maladie », sur purepeople.com, (consulté le 12 décembre 2012).
  12. Rose-Laure Bendavid, « Karolina Kurkova: la résurrection », sur parismatch.com, HFM, (consulté le 12 décembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]