Karl Stephan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stephan.

Karl Stephan
Biographie
Nom de naissance Karl Stephan
Naissance
Geiselhöring (Électorat de Bavière)
Décès
Reichersberg (Électorat de Bavière)
Abbé de l'Église catholique
Prévôt de l'abbaye de Reichersberg

(18 ans, 1 mois et 4 jours)

Blason

Karl Stephan (Geiselhöring 1700 - Reichersberg ) est un ecclésiastique et aristocrate allemand, membre de la famille Stephan[1].

Il fut prévôt de Reichersberg du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance et jeunesse[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Karl Stephan est né à Geiselhöring dans l'Électorat de Bavière en 1700 dans une famille de la petite aristocratie bavaroise.

Il est envoyé à l'université de Salzbourg en 1716 afin de réaliser des études à la faculté de théologie reconnue à l'époque comme l'une des plus prestigieuse d'Europe.

Les autres membres de sa famille ne sont pas connus mais il semble qu'il ait un ou plusieurs frères[réf. nécessaire] car dans la tradition nobiliaire du Saint-Empire le fils aîné est envoyé à l'université afin d'y acquérir des connaissances juridiques tandis que les cadets et les benjamins sont envoyés dans les ordres ou dans l'armée[2].

En 1722 alors âgé de 22 ans et ses études théologiques achevées il prononce ses vœux religieux à l'abbaye de Reichersberg devant le prévôt Herculan Kalchgruber. Par cet acte il entre officiellement dans l'ordre des Augustins lors de son ordination sacerdotale. Il exercera en tant qu'abbé dans la paroisse de 1722 au 12 mars 1752.

Prévôt de Reichersberg[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Article connexe : noblesse ecclésiastique.

Le alors abbé il est élu prévôt de l'abbaye par ses pairs[3].

De par cette nomination il entre dans la noblesse ecclésiastique bavaroise et se fait réaliser des armoiries[4].

Pendant son règne de dix-huit ans il transformera profondément l'abbaye en l'ornant notamment avec de nombreux retables provenant de Salzbourg. En 1762 il fait reconstruire quatre autels de l'abbaye.

Il a également considérablement enrichi la bibliothèque abbatiale dont la pièce majeure est la collection de parchemins racontant la vie de saint Emmeram qu'il acheta à grand frais[5].

Parmi ses mesures sociales il ordonna également aux prêtres de sa paroisse de rendre visite chaque dimanche aux habitants de la ville afin de les rassembler et de leur enseigner la doctrine catholique.

Enfin il ordonna l'abolition des processions organisées dans les cloîtres qui sont étaient sous l'autorité de l'abbaye au motif de leurs inutilités.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Alors âgé de soixante dix ans il décède le 16 avril 1770 dans ses appartements de l'abbaye de Reichersberg[1],[6].

Héritage[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il laisse l'image d'un homme érudit (comme en témoigne l'impressionnante bibliothèque de l'abbaye qu'il contribua à agrandir) mais également bâtisseur (il rénova l'abbaye et réalisa de nombreux travaux) et un homme proche de ses fidèles (par sa volonté de réunir chaque dimanche les habitants afin de leurs enseigner la foi durant la messe dominicale).

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les premières armoiries de Karl Stephan étaient surmontées d'une mitre et d'une crosse, en raison de ses fonctions d'abbé puis de prévôt.

« Les abbés mettaient la mitre de profil à dextre et la crosse à senestre mais tournée en dedans, parce que leur juridiction n'est que dans leur cloître[7] ».

Après la mort de ce dernier ses armes furent modifiées et la mitre ainsi que la crosse furent remplacées par un vol d'ailes chargé d'une ancre et d'une croix latine.

Figure Blasonnement Remarque
Wappen-Kloster-Reichersberg-Oesterreich-Abt-Carl-Stephan-Kupferstich-1750.jpg Coupé d'azur sur argent à une ancre en barre et une croix latine en bande passé en sautoir brochant sur le tout de l'un en l'autre accompagné en chef de trois étoile mal ordonnées d'argent. Le tout surmonté d'une mitre et d'une crosse. Armes originales de Karl Stephan.
Stephansiebmacher.png Coupé d’azur sur argent à une ancre en barre et une croix latine en bande passé en sautoir brochant sur le tout de l’un en l’autre accompagné en chef de trois étoiles mal ordonnées d’argent ; un vol à dextre d'azur chargé d'une croix latine d'argent, à senestre d'argent chargé d'une ancre d'azur[8],[4]. Armes de Karl Stephan modifiées.

Hommages[modifier | modifier le code]

Les villes de Geiselhöring en Bavière ou il est né et de Überlingen dans le Bade-Wurtemberg ont nommés une rue en son nom[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://bildsuche.digitale-sammlungen.de/index.html?c=viewer&bandnummer=bsb00075453&pimage=145&suchbegriff=&l=de
  2. https://books.google.fr/books?id=ilRWDwAAQBAJ&pg=PT50&lpg=PT50&dq=noblesse+mediate+saint+empire&source=bl&ots=mKt3tcE88p&sig=obfhL8qyejb7nOaPrdHgM5vRELk&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiJkI30nZPeAhVFKBoKHUpdDMwQ6AEwA3oECAUQAQ#v=onepage&q=noblesse%20mediate%20saint%20empire&f=false
  3. https://books.google.fr/books?id=qT1KAAAAcAAJ&pg=PA228&lpg=PA228&dq=karl+stephan+reichersberg+geschichte&source=bl&ots=X8V60U8uKQ&sig=ivvz2h3EFPS_h3jaIEt3I9poOJ4&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi6w830h67fAhWCyaQKHUnqBJAQ6AEwDXoECAMQAQ#v=onepage&q=karl%20stephan%20reichersberg%20geschichte&f=false
  4. a et b https://archive.org/stream/armorialgnra02rietuoft#page/836/mode/2up
  5. https://bildsuche.digitale-sammlungen.de/index.html?c=viewer&bandnummer=bsb00075453&pimage=145&suchbegriff=&l=de
  6. Appel (Bernard), Geschichte des regulirten lateranensischen Chorherrenstiftes des h. Augustin zu Reichersberg in Oberösterreich (Linz 1857, J. Feichtinger’s Erben, 8°.), S. 296 u. f.]
  7. http://www.blason-armoiries.org/heraldique/m/mitre.htm
  8. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, Genealogical Publishing Com, , 2465 p. (lire en ligne), p. 836.
  9. https://atlas.immobilienscout24.de/adresse/94333-geiselh%C3%B6ring-karl-stephan-str-4
  10. https://www.meinestadt.de/ueberlingen/stadtplan/strasse/karl-stephan-str.