Karl Maendler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Karl Maendler
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fabricant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument

Karl Maendler ou Mändler (Munich, - ) est un facteur d'instruments de musique allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karl Maendler était commerçant de profession mais se tourna dès 1897 vers la facture instrumentale, et épousa la fille du fabricant munichois de pianos Max Joseph Schramm.

En 1907, il construisit un premier clavecin pour la pianiste Elfriede Schunk et, à partir de 1912, il se consacra à concevoir un Bach-Klavier, réalisé en 1923 et possédant un dispositif breveté de modulation des sons. Karl Mändler montait le mécanisme de ses clavecins dans une caisse et avec un clavier fabriqués par Schramm, les instruments étaient vendus sous la marque Mändler-Schramm.

Il fabriqua aussi d'autres types d'instruments (Liedharfe, xylophone pour Carl Orff). Il produisit - outre les pianos - clavecins, épinettes et clavicordes jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale, qui le contraignit à fermer son entreprise. En 1951, il revint à Munich, put redémarrer l'entreprise et reprendre son activité à laquelle il dut cependant renoncer en 1956, ayant perdu la vue. Son successeur fut Ernst Zucker.

Comme pour nombre de facteurs de clavecins modernes, Wolfgang Zuckermann était fort critique à l'égard de ses instruments, décrivant leur maintenance comme un cauchemar pour le technicien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) John Henry van der Meer: Ein Überblick über den deutschen Cembalobau, in: Hermann Moeck (Hg.), Fünf Jahrhunderte deutscher Musikinstrumentenbau, Celle 1987, S. 235-262, hier S. 249; Jan Großbach, Atlas der Pianonummern, 9. Aufl. Frankfurt/Main 1999
  • (de) Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Allgemeine Enzyklopädie der Musik. Hrsg. Friedrich Blume. 14 Bde., Kassel, Basel 1949-1976
  • (en) Wolfgang Zuckermann, The modern harpsichord : Twentieth century instruments and their makers, New York, October House, , 255 p. (ISBN 0807901652) page 142
  • (en) Edward L. Kottick, A history of the harpsichord, Bloomington, Indiana University Press, , 1re éd., 557 p. (ISBN 0253341663) page 415

Liens externes[modifier | modifier le code]