Karl Heinrich von Metternich-Winneburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Heinrich von Metternich-Winneburg
Bischof Karl Heinrich von Metternich-Winneburg.jpg

Évêque Karl Heinrich von Metternich-Winneburg.

Fonction
Archevêque
Biographie
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Nationalité
Activité

Karl Heinrich von Metternich-Winneburg ou Charles-Henri de Metternich-Winneburg, de la Maison de Metternich, né le et mort le , doyen de l'église métropolitaine de Mayence, fut archevêque et prince-électeur de Mayence[1] en 1679.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La traduction de cet article ou de cette section doit être revue. (janvier 2017)

Le contenu est difficilement compréhensible vu les erreurs de traduction, qui sont peut-être dues à l'utilisation d'un logiciel de traduction automatique. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou modifiez l'article.

Charles-Henri fils de Guillaume de Metternich-Winneburg, et d'Eléonore, de l'illustre maison dé Brömser de Rüdesheim am Rhein, né le , chanoine, d'abord, des églises de Trêves et de Mayence, nommé, le , scolastique de la dernière, et bientôt après, custode de l’abbaye Saint-Alban devant Mayence, fait chorévêque de Trêves, l'année suivante, fut élu, le archevêque de Mayence, et le 30 du même mois, évêque de Worms.

De 1664 à 1666, il a été recteur de l'Université de Mayence. Pendant son bref mandat de l'évêque de deux diocèses, il fut appelé là chanoinesses de Saint-Augustin du Luxembourg, dit la "Welschnonnen" à l'amélioration de l'enseignement à Mayence se déplacer.[pas clair] Les religieuses se sont réunies mais seulement après sa mort.[pas clair] À Mayence, ont construit un monastère, avec église cette dit Welschnonenkirche.[pas clair]

Une apoplexie l'emporta, le 28 septembre suivant, dans son château d'Aschaffenbourg, d'où il fut transporté à Mayence, pour y être inhumé dans l'église métropolitaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les princes-évêques de Mayence étaient, comme la plupart des évêques allemands, à la fois seigneurs spirituels de leur diocèse et seigneurs temporels d'une série de possessions territoriales.