Karl Ferdinand von Gräfe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karl Ferdinand von Gräfe
Karl Ferdinand von Gräfe.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
HanovreVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Karl-Ferdinand von GräfeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Friedhof II Berlin-Krb 136-188.JPG
Vue de la sépulture.

Karl Ferdinand von Graefe (né le à Varsovie – mort le ), est un médecin allemand[1]. Il est le père de l'ophtalmologue Albrecht von Graefe (1828–1870) et le grand-père de l'homme politique Albrecht von Graefe (1868-1933)[réf. souhaitée].

Reconnu comme un pionnier, notamment, en chirurgie esthétique, il a édité, avec Philipp Franz von Walther, la revue Journal für Chirurgie und Augenheilkunde[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Graefe étudie la médecine à l'université Martin-Luther de Halle-Wittenberg et à l'université de Leipzig. Il obtient sa licence à Leipzig et est nommé médecin privé du duc Alexis-Frédéric-Christian d'Anhalt-Bernbourg en 1807.

En 1811, il devient professeur de chirurgie et directeur de l'institut d'ophtalmologie de l'université Humboldt de Berlin. Ses cours attirent des étudiants de toute l'Europe[3]. Au cours de la Sixième Coalition contre Napoléon, il est surintendant des hôpitaux militaires[4].

Lors de la signature de la paix en 1815, Graefe retourne à ses activités. Il est nommé médecin du grand État-Major général de l'Armée prussienne, puis directeur du Friedrich Wilhelm Institute et de l'Académie médico-chirurgicale de l'hôpital universitaire de la Charité de Berlin[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Voici une liste de ses principales œuvres[3] :

  • (de) Normen für die Ablösung größerer Gliedmaßen (Berlin, 1812).
  • (de) Rhinoplastik (1818).
  • (de) Neue Beiträge zur Kunst, Teile des Angesichts organisch zu ersetzen (1821).
  • (de) Die epidemisch-kontagiose Augenblennorrhoe Ägyptens in den europäischen Befreiungsheeren (1824).
  • (de) Jahresberichte ber das klinisch-chirurgisch-augenarztliche Institut der Universität zu Berlin (1817-1834).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (de) E. Michaelis, Karl Ferdinand von Gräfe in seiner 30 jahrigen Wirken für Staat und Wissenschaft, Berlin,
  • (en) Uriel Elchalal et al., « Ritualistic Female Genital Mutilation: Current Status and Future Outlook », Obstetrical & Gynecological Survey, vol. 52, no 10,‎ , p. 643–651 (PMID 9326757, lire en ligne)
  • (en) Edward Shorter, From Paralysis to Fatigue : A History of Psychosomatic Illness in the Modern Era, New York, Simon and Schuster, , 82

Autres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :