Karl Duncker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duncker.
image illustrant un psychologue
Cet article est une ébauche concernant un psychologue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Karl Duncker
Portrait de Karl Duncker
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à LeipzigVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Psychologue et professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur(s) Université ClarkVoir et modifier les données sur Wikidata

Karl Duncker, né le à Leipzig — mort le est un psychologue allemand spécialisé en psychologie de la forme.

Après avoir fréquenté l'université Friedrich-Wilhelms en 1923, il se retrouve à l'université Clark en 1925-1926[1]. De retour en Allemagne, à Berlin, il est étudiant et assiste des fondateurs du gestaltisme tels Max Wertheimer, Wolfgang Köhler et Kurt Koffka jusqu'en 1935, année où il est exilé par les nazis. Il travaille un temps à Cambridge avant de déménager aux États-Unis, où il assiste Köhler au Swarthmore College.

Il popularise le terme fixité fonctionnelle (en)[2]

Il énonce également le test du problème de la bougie.

Souffrant de dépression depuis quelque temps, il se suicide en 1940, à l'âge de 37 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon Schnall, Thinking in psychological science: ideas and their makers, Jaan Valsiner, Transaction Publishers,
  2. (de) Zur Psychologie des produktiven Denkens, Berlin, Springer,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]