Karin Bernfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karin Bernfeld
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(42 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
écrivaine et comédienne
Autres informations
Site web

Karin Bernfeld, née le 8 décembre 1977, est une écrivaine française et comédienne.

Elle écrit depuis son enfance. Son œuvre est axée sur les questions du corps, des troubles du comportement alimentaire (anorexie-boulimie), et de l'identité sexuelle. Elle s'intéresse aux questions de féminité et de la transmission psychique et intergénérationnelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Apologie de la passivité, roman, Lattès 1999 Prix Goya du premier roman - réédition poche Ed. J'ai lu, 2001
  • Alice au pays des femelles, roman, Balland 2001 - réédition poche Ed. J'ai Lu, 2002
  • Les Portes de l'espérance, récit, Flammarion 2003
  • Déjouer les troubles alimentaires, J'ai-Lu Flammarion, collection Librio 2007
  • « La rabat-joie », nouvelle, dans : Alcool, quand tu nous abuses..., éd. Pascal, 2007
  • « Pas d’apologie de l’anorexie », Le Monde,
  • ‘‘Je suis un bébé noir’’, nouvelle, recueil collectif pour Nelson Mandela, Yaoundé, Tropiques, 2008
  • « Mischa et ses loups », Le Monde,
  • « Autophotobiographie (ou presque) », La Faute à Rousseau, n°53,
  • « Rencontrer, raconter l’Histoire », Ecrire l’Histoire, n°8, Automne 2011
  • « L’artifice anorexique : art de vivre ou fausse vie dans un corps mort ? », dans Pascale Hummel (dir.) Pathologie(s) études sur l'art(ifice) d'être au monde, éd. Philologicum, 2012
  • « In utero veritas », dans : Maïa Brami (dir.), Dans le ventre des femmes, préf. d’Eve Ensler, BSC publishing, 2012
  • Plainte contre X, Hypathie/La Margouline, 2013

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]