Karimeh Abbud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karimeh Abbud
Abbud11A.jpg
Carte postale représentant le Puits de Marie à Nazareth, vers 1925, par Karimeh Abbud
Biographie
Naissance
Décès
(à 46 ans)
NazarethVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
كريمة عبّودVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaine

Karimeh Abbud (كريمة عبّود ; 1893 à Bethléem - 1940 à Nazareth), aussi connue comme « Lady Photographer », est une photographe et artiste palestinienne qui a vécu et travaillé au Liban et en Palestine durant la première moitié du XXe siècle[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'époque de la naissance de Karimeh Abbud, son père Akram Stelle enseignait à Bethléem avant de devenir pasteur de l'église luthérienne. Elle est la deuxième de six enfants. Très jeune elle reçoit comme cadeau d'anniversaire un appareil photo et elle commence à s'intéresser à la photographie. Ses premières photos sont de sa famille, ses amis, et des paysages de Bethléem, et sa première photo autographe porte la date d'.

Karimeh Abbud étudie la littérature arabe à l'Université américaine de Beyrouth. Elle fait un voyage à Baalbek pour y photographier les sites archéologiques, installe un studio photographique chez elle et contribue au financement de ses études en prenant des portraits et des photos de mariage. Elle fait également de nombreuses photos d'espaces publics dans diverses villes de Palestine, dont Haïfa, Nazareth, et Tibériade.

À partir des années trente Karimeh Abbud est une photographe professionnelle et devient connue à Nazareth, en particulier dès le moment où le photographe de Nazareth Fadil Saba déménage à Haïfa. Durant cette période, ses photographies portaient l'impression bilingue anglaise et arabe "Karimeh Abbud - Lady Photographer - كريمة عبود: مصورة شمس".

Karimeh Abbud perd sa mère en 1940 et déménage à Bethléem. Puis on sait peu de chose sur elle. En 1948 éclate la Guerre israélo-arabe, son père meurt en 1949, puis elle retourne à Nazareth où elle décède en 1955.

Les originaux des tirages de Karimeh Abbud sont conservés par le directeur du projet des archives de Nazareth, Ahmed Mrowat, qui a également écrit une biographie de l'artiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ahmed Mrowat, « Karimeh Abbud: Early Woman Photographer (1896-1955) », Jerusalem Quarterly, Institute of Jerusalem Studies, vol. Issue 31,‎ , p. 72-78 (lire en ligne, consulté le 13 mai 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Issam Nassar, Early Local Photography in Palestine : The Legacy of Karimeh Abbud, Jerusalem Quartely 46, Summer 2011, p.23–31.