Karim Wasfi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karim Wasfi

Naissance
Le Caire, Égypte
Activité principale Chef d'orchestre, violoncelliste et compositeur

Karim Wasfi, né en 1972 au Caire, est un chef d'orchestre, violoncelliste et compositeur irako- égyptien. Depuis 2007, il dirige l'orchestre symphonique national d'Irak à Bagdad. Il est connu notamment pour jouer du violoncelle après la survenue d'attentats dans la capitale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karim Wasfi, né en 1972 au Caire[1], est un violoncelliste[2]. Sa carrière a débuté aux États-Unis[3]. Surnommé le « Rostropovitch » irakien, il revient en Irak après la chute de Saddam Hussein afin de remettre en état l’orchestre symphonique national[3].En 2012, il a fondé l'initiative de paix "Peace Through the Arts" avec d'autres musiciens et artistes. Dans ce cadre, il a joué à l'Institut des cultures arabes et méditerranéennes (ICAM) en à Genève.[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Propos recueillis par Carolin Pirich, « Karim Wasfi – Dirigent und Cellist des Irakischen Nationalorchesters Bagdad, spielt dort, wo kurz zuvor Menschen starben. Über den Mut, mit Musik den Krieg zu bekämpfen - „Ich schlage Tod mit Schönheit“ », sur taz.de (consulté le 31 octobre 2016).
  2. « Karim Wasfi, le Rostropovitch irakien », sur franceinter.fr, (consulté le 31 octobre 2016).
  3. a et b « Le "Rostropovitch" irakien », sur franceinter.fr, (consulté le 31 octobre 2016).
  4. (en-US) ICAM, « Concert de Karim Wasfi (Iraq) à l'ICAM-L'Olivier (2019-11-07) », sur Institut des cultures arabes et méditerranéennes (ICAM), (consulté le 17 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]