Karim Leklou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karim Leklou
Description de cette image, également commentée ci-après
Karim Leklou en novembre 2015 au festival du film de Turin.
Profession Acteur
Films notables Coup de chaud
Réparer les vivants
Marseille la nuit
Les Géants

Karim Leklou est un acteur français .

Biographie[modifier | modifier le code]

Amateur de cinéma dans son enfance, Karim Leklou a son premier « choc » en voyant, à l'âge de dix ans, Do the Right Thing de Spike Lee. Par la suite, tout en effectuant des petits boulots, il décroche son premier rôle à l'écran dans Un prophète, de Jacques Audiard. En 2011, on le voit dans Les Géants de Bouli Lanners et La Source des femmes de Radu Mihaileanu , deux films présentés au festival de Cannes. Ces beaux seconds rôles lui permettent d'être remarqué dans le métier, et d'enchaîner ensuite les rôles, avec une prédilection pour le cinéma d'auteur[1].

En 2012, le moyen métrage Marseille la nuit où il a le rôle principal, lui vaut des prix d’interprétation aux festivals d’Angers et Pantin[2].

Il tient des rôles important sur Les Anarchistes d'Elie Wajeman présenté à la semaine de la critique au festival de Cannes et dans Sous X de Jean-Michel Correia.

Toujours en 2015, il tient le rôle principal dans Coup de chaud de Raphaël Jacoulot. Sa prestation lui vaut une prénomination au César du meilleur espoir et le prix d'interprétation masculine au festival du film de Turin[1].

En 2016, il présente Voir du pays, des sœurs Coulin, au festival de Cannes dans la section Un certain regard et Réparer les vivants de Katell Quillévéré à la Mostra de Venise dans la section "Orizzonti".

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]