Karim Bennani (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karim Bennani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités

Karim Bennani, né en 1936 à Fès, est un artiste peintre marocain et un dessinateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karim Bennani est né en 1936 à Fès[1],[2]. Entamant des études commerciales, il abandonne en 1951 afin de suivre les cours de l’Académie des arts de Fès[2]. En 1954, il est à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris[2]. Il a également fréquenté l’Académie Julian ainsi que l’Atelier Charpentier[2]. En 1957, il expose à Galerie du Bac à Paris et est invité à la deuxième Biennale d’Alexandrie[2]. En 1963, avec d'autres artistes, il expose à la Galerie Charpentier à Paris[2]. Il retourne au Maroc, et, sans abandonner la peinture, il se consacre à la décoration et à l’animation d’espaces[2]. Il a travaillé pour l'office national du tourisme marocain ainsi que pour Royal Air Maroc[3]. Il est membre fondateur de l'AMAP (Association Marocaine des Arts Plastiques) en 1972 et aussi son premier président[4]. Dans les années 1970, les peintres Mohamed Melehi et Hassan Slaoui ont été présidents et en 1980, Karim Bennani a été réélu au poste de président[4]. En 2003, Karim Bennani affirme « Je ne veux plus être président de l’AMAP. J’offre ma place ! Je suis las, et ma santé ne me permet plus d’honorer mes fonctions » et le peintre Fouad Bellamine affirme « Cela fait des années qu’il répète la même chose ! »[4].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1957 : galerie du Bac à Paris[2]
  • 2014 : rétrospective à la galerie Mohamed Kacimi à Fès[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1968 : huile sur toile, sans titre[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Karim Bennani », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  2. a b c d e f g h et i Afaf Razouki, « Exposition de peinture - Rétrospective de l’œuvre de Karim Bennani », sur lematin.ma, (consulté le ).
  3. André Goldenberg, « 1956-1986 : Trente ans de peinture marocaine », sur persee.fr, (consulté le ).
  4. a b et c « Karim Bennani quitte l’AMAP », sur aujourdhui.ma, (consulté le ).
  5. « Lot 51: D0559-98 Karim BENNANI (né en 1936) Sans titre, 1968 Huile », sur encheres.lefigaro.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

www.karimbennani.net