Karasjok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Karasjok
Blason de Karasjok
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Région Nord-Norge
Comté Troms og Finnmark
Centre administratif Karasjok
Maire Svein Atle Somby[1]
Démographie
Gentilé Karasjoking
Population 2 628 hab. (1 janvier 2020[2])
Densité 0,48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 69° 28′ 50″ nord, 25° 30′ 50″ est
Superficie 545 295 ha = 5 452,95 km2
Divers
Langue officielle Norvégien et same du Nord
Norme linguistique Bokmål
Localisation
Localisation de Karasjok
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte administrative de Norvège
City locator 14.svg
Karasjok
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte topographique de Norvège
City locator 14.svg
Karasjok

Karasjok (Kárášjohka en same du Nord) est une localité et une commune du nord de la Norvège, située dans le comté de Troms og Finnmark.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité se trouve sur le cours supérieur du bassin de la rivière Deatnu / Tana, et ses affluents Anárjohka (Inarijoki) et Karasjohka, et inclut des parties importantes du plateau du Finnmarksvidda. Dans ces confins septentrionaux de la Norvège, le climat est plus continental. Karasjok a enregistré la température le plus basse de Norvège : -51,4C le . Ce record fut cependant approché lors d'une vague de froid en janvier 1999, avec -51,2 °C, et un officieux -52 °C.

À Karigasniemi se trouve un poste de la frontière entre la Norvège et la Finlande, et la route européenne E6 y passe en son trajet de Lakselv à Tana. L'aéroport le plus proche est Lakselv.

Démographie[modifier | modifier le code]

80 % de la population parle le same, qui a un statut égal au norvégien dans la commune.

La plupart des habitants vivent dans la localité de Karasjok village, qui est par ailleurs le siège du Samediggi, le parlement Saami (lapon) en Norvège, ainsi que le centre culturel de cette communauté.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Karasjok est dotée d'un conseil municipal de 19 membres élus tous les quatre ans au système proportionnel. Un maire est élu par les membres du conseil municipal.

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Composition du Conseil municipal[3]
Election SV Ap Listes locales Sp V KrF H Total
1979 0 8 6 1 0 1 3 19
1983 0 10 6 0 1 2 0 19
1987 0 9 7 1 1 1 0 19
1991 3 7 6 0 2 1 0 19
1995 2 9 4 2 1 1 0 19
1999 0 8 7 1 1 2 0 19
2003 0 8 7 2 1 1 0 19
2007 0 7 7 3 1 1 0 19
2011 0 4 7 5 2 0 1 19
2015 0 7 4 6 0 1 1 19

Liste des maires[modifier | modifier le code]

  • 1987-2011: Kjell Harald Sæther, Parti travailliste (Ap).
  • 2011-2015: Anne Toril Eriksen Balto, Parti du centre (Sp).
  • 2015- : Svein Atle Somby, Parti travailliste (Ap).

Curiosités locales[modifier | modifier le code]

Les centres d'intérêt de la ville comprennent le Parlement sáme de Norvège : le Sámediggi, ainsi que le musée Same et l'église, datant de 1807. Le Samediggi fut inauguré en 1989 par le Roi Olav V, et le premier président fut Ole Henrik Magga, de Kautokeino (Il fut président pendant plus de huit ans). L'église de Karasjok est la plus vieille église luthérienne du Finnmark, et la seule construction qui échappa à la destruction de la ville pendant la guerre. Elle est cependant trop petite, et une église plus récente en bois, inspirée de l'architecture Same, a été construite. Karasjok est aussi un lieu de production de duoddji, l'artisanat Same.

Personnalités locales[modifier | modifier le code]

  • Maddji - Ex-footballeuse, pédiatre et musicienne.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]