Karapan sapi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le festival en 1932.
Une course de taureaux en 1999.

Le karapan sapi (en madurais) est un festival de courses de taureaux sur l'île indonésienne de Madura.

Le festival[modifier | modifier le code]

Tous les ans, de juillet à octobre environ, les taureaux locaux sont attachés à des patins en bois et courent sur 130 m, comme une course de chars[1],[2]. Il existe plusieurs courses de ce type tout au long de la saison et une dernière course au trophée est organisée à Pamekasan (en). Dans le cadre du festival, les taureaux participant à l'événement sont ornés d'or et autres décorations[3] et les participants assiste à des concerts de gamelan, profite de stands de nourriture locale et peuvent parier sur les résultats de la course.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Une représentation du festival figurait au revers de la pièce de monnaie de 100 roupies de l’Indonésie de 1991 à 1998[4]. Un timbre indonésien émis en 2009 décrivait également la course[5].

Une représentation est aussi visible sur le pont Suramadu ainsi qu'à de Singaraja, qui a érigé des statues d'attelages de course à l'entrée de la ville[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Karapan sapi » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Florence Lamoureux, Indonesia : A Global Studies Handbook, ABC-CLIO, (ISBN 978-1-57607-913-3), p. 153–154.
  2. (en) Jill Forshee, Culture and Customs of Indonesia, Greenwood Publishing Group, (ISBN 978-0-313-33339-2), p. 175–176.
  3. (en) « The Art of Bull Skating », sur Modern Farmer (en), (consulté le 23 août 2019).
  4. (en) « 100 Rupiah », sur Numista.
  5. Voir le timbre sur Wikimedia Commons.
  6. Voir les statues sur Wikimedia Commons.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :