Karamani Mehmed Pacha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Karamani Mehmed Pacha
Fonction
Grand vizir de l'Empire ottoman
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Karamani Mehmed Pacha (tué le ) fut un historien et Grand Vizir de l’empire ottoman de 1476 à 1481.

Karamani Mehmed Pacha est originaire de la région du Karaman et descendant d’un certain Djalal al Din Rumi. Il reçoit une formation religieuse et une éducation d’Ouléma. Il est employé comme secrétaire de Mahmud Pacha Angelović qui le place sous son patronage.

Il accède en mai 1476 à la charge de Grand Vizir à la suite d'une première révocation de Gedik Ahmed Pacha après avoir effectué une carrière essentiellement civile et religieuse. Il est à l’origine de certaines réformes centralisatrices de la fin du règne de Mehmed II qui lui valent l’animosité de ses collègues les Ouléma.

Il est considéré par les historiens ottomans contemporains comme le responsable du code Kanunname et de certaines réformes très impopulaires comme les restrictions pour les fondations pieuses (Evkaf) et la conversion d’une grande partie des propriétés foncières (Wafs) en biens domaniaux.

À la mort de Mehmed II, il prend le parti du prince Zizim et soutient ses prétentions à la succession au trône, ce qui lui vaut d’être mis à mort par les janissaires favorables à Bayezid II le . Son prédécesseur Gedik Ahmed Pacha reprend alors la charge de Grand vizir.

Karamani Mehmed Pacha a laissé sa marque sur le plan institutionnel et juridique et il est à l’origine de la construction de l’appareil d’État du futur empire ottoman. Il est également l’auteur en arabe d’une « Histoire de l’Empire Ottoman » en deux parties, la première d’Osman Ier jusqu’à l’avènement de Mehmed II et la seconde qui va jusqu’en 1480.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Lewis, V.L Ménage, Charles Pellat, Joseph Schacht, Encyclopédie de l’Islam, G-P Maisonneuve & Larose SA, Paris, 1981, tome VI, p. 988-989