Kaoru Kurimoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kurimoto.
Kaoru Kurimoto
Nom de naissance Sumiyo Imaoka
Alias
Azusa Nakajima
Naissance
Tōkyō, Japon
Décès (à 56 ans)
Tokyo, Japon
Activité principale
Distinctions
24e prix Edogawa Ranpo (江戸川乱歩賞) en 1978 pour Bokura no Jidai (ぼくらの時代, Notre ère)
Auteur
Langue d’écriture Japonais
Genres

Œuvres principales

Kaoru Kurimoto (栗本薫?) était le nom de plume de Sumiyo Imaoka, née le et morte le (à 56 ans), une romancière japonaise primée. Imaoka utilisait aussi le nom de plume d'Azusa Nakajima (中島梓 Nakajima Azusa) pour écrire des critiques. Elle était connue pour son record des 126 volumes de sa série Guin Saga, qui a été traduite en anglais, allemand, français, italien et russe. Son style a été décrit comme faisant partie du mouvement de la Nouvelle Vague de science-fiction [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle reçoit le prix Edogawa Ranpo pour son roman à suspense Bokura no Jidai. Si elle avait également écrit Makai Suikoden et Ito no Seiiki, elle s'est surtout fait connaître grâce à sa gigantesque série de fantasy Guin Saga.

Elle avait commencé une carrière de critique littéraire en 1977. À la fin des années 1970, elle a annoncé qu’elle voulait écrire une série d’heroic fantasy de cent tomes. Les moqueries ont fini par se tarir et aujourd’hui elle est en passe de tenir sa promesse, d’autant plus que chaque volume devient immanquablement un best-seller au pays du soleil levant.

Guin Saga est un phénomène dans le monde de l’édition japonaise. Démarrée en 1979, la série compte en 2009 126 romans et s’est vendue à plus de 35 millions d’exemplaires rien qu’au Japon. En France, seuls 5 volumes ont été publiés chez Fleuve noir.

Les premiers tomes de Guin Saga s’intéressent à Guin, un guerrier implacable à tête de léopard et à deux jumeaux orphelins, Linda et Remus. Chaque roman, assez court, vogue sur les eaux de l’heroic fantasy (Conan et Elric sont souvent évoqués par les lecteurs) et du folklore japonais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.depauw.edu/sfs/backissues/80/current%20trends.html DePauw University archives (en anglais)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]